Cavaliers

Tyronn Lue pourrait titulariser Tristan Thompson pour matcher Al Horford dans le Game 2 : premier ajustement, et le plus important ?

Avec 20 points à 80% au shoot au Game 1, Al Horford s’est révélé en ennemi public numéro un dans l’Ohio, vu à quel point il pose problème à la défense des Cavaliers. Une solution doit être apportée, et c’est Tristan Thompson qui pourrait s’y coller. Attention Tris, on n’est pas dans une télé-réalité ce coup ci…

Le small ball, c’est bien, mais parfois piège. Certes le lineup petit de Tyronn Lue avec Kevin Love en pivot a permis aux Cavs de se débarrasser des Raptors d’un coup de balai, mais ça ne peut pas marcher contre toutes les équipes, et sûrement pas face à l’une des meilleurs de la Ligue en ce moment. Brad Stevens, comme à son habitude, a décidé d’utiliser la tactique de son adversaire pour la retourner contre lui. Voyant que coach Lue ne changeait rien, et laissait Love starter au poste de pivot, il va lui coller son meneur d’hommes, Al Horford, aux basques durant toute la partie. Résultat ? Le papa des Celtics a transformé l’Amour en cendres, en l’espace d’un quart temps. Complétement incapabale de matcher l’intensité physique de son adversaire direct, Kev’ lui a permis de mettre ses 7 premiers shoots du match, pour prendre un avantage déjà considérable après le premier quart-temps. Problème que Tyronn Lue a pu remarquer, et auquel il va tenter de s’ajuster, en titularisant vraisemblablement Tristan Thompson au poste de pivot, comme il le dit à ESPN, tout en restant évasif :

« Quand on jette un œil aux statistiques, sur les 3 dernières années et sur au moins 30 possessions à défendre contre Al Horford, parmi tous les gars qui ont défendu sur lui, Tristan est le meilleur. Donc c’est plutôt une bonne chose pour nous, non ? »

Ah, ce fiLue, toujours à faire croire qu’il n’a pas eu son diplôme d’entraîneur dans un Kinder Surprise. Pour le coup, il se base sur des chiffres disant que son pivot est le meilleur homme capable de défendre sur Al. Mais ces stats, elles étaient déjà là avant le Match 1, non ? Pourquoi ne pas l’avoir titularisé directement au premier Game dans ce cas, sachant qu’il était capable de faire le boulot ? Ty Lue s’explique :

« Nous nous sommes posés cette question avant que la série ne débute, mais on venait de gagner sept matchs sur les 8 derniers et nous n’allions pas nous ajuster jusqu’à ce que quelqu’un nous batte et que le lineup qui nous a amené jusqu’ici ne déjoue. »

Intentions louables, coté Cavs, mais il y a deux écoles. D’un coté, Brad Stevens a décidé de s’ajuster à la menace LeBron James en lui collant en titulaire Marcus Morris sur le dos, prenant la place d’Aron Baynes dans le cinq, avec une réussite criante. De l’autre, Lue a décidé de ne rien changer, se disant que le résultat du match indiquera si il y a quelque chose à toucher dans son roster. Visiblement, la réponse est oui. Probablement sous-estimé par le staff des Cavaliers, Horford a tout simplement castré la défense des Cavs, se jouant de chacune des tentatives de défense désespérées de ses adversaires. The answer serait donc Thompson, qui a joué 21 minutes au Game 1, dont pas mal dans le garbage time, pour 8 points et 11 rebonds. La présence de Tris sous le cercle apporterait surement un peu de dureté non négligeable face au collectif des C’s, permettrait d’encaisser un peu moins que 60 points dans la peinture et de prendre des rebonds offensifs pour donner une seconde chance à ses potes artilleurs (et vendangeurs) en attaque. Mais le revers de la médaille peut être fatal : avec Thompson dans le cinq, on enlève Kyle Korver, ce qui retire une option à 3 points. Sachant que le mec qu’il doit garder n’est pas le moins du monde dangereux du parking, Horford décidera donc surement de rester plus près de l’arceau, pour gêner d’éventuels drives ou venir en aide sur les prises à deux. La solution peut être là pour Cleveland, mais le plan de jeu devra suivre.

On compte sur LeBron Ja… Tyronn Lue pour trouver les tactiques et les réponses à donner pour matcher l’impact physique des Celtes dans la peinture. Dépassés au Game 1 dans cet aspect du jeu, les mecs de l’Ohio vont devoir trouver le moyen de prendre le meilleur de la probable titularisation de Tristan Thompson, et ainsi reprendre leurs esprits.

Source Texte : Dave McMenamin, ESPN

 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top