Raptors

Vince Carter à Toronto : dans la catégorie grand comeback, va-t-on bientôt jubiler au Canada ?

Vince Carter Raptors
Source image : YouTube

S’il est aujourd’hui à Sacramento et semble vouloir y finir sa brillante carrière, Vince Carter n’a pas dit non à tout autre scénario et un précis pourrait se mettre en place dans les coulisses de Toronto : Vinsanity is back…?

Peut-être est-ce Dwyane Wade qui a donné le ton, et pourrait lancer une vague sentimentale assez incontrôlable sur la NBA. Peut-être que ce sont les Raptors qui ont fait leur bout de chemin, pensant qu’il serait bien de rapatrier la figure emblématique de la franchise dans celle de ses plus grands exploits. Ou bien peut-être est-ce tout simplement parce que cela doit se passer depuis longtemps et qu’on se tourne bien trop autour sans agir. Quoi qu’il en soit, un murmure se propage dans les rues de T-dot en ce moment et il concerne bien Half Man Half Amazing. Michael Grange de SportsNet rapportait récemment le fait que dans le management des Raptors, la piste Vince Carter était bien d’actualité, et selon plusieurs sources internes. Solides deuxièmes de l’Est, les dinos ne sont pas dans un besoin immédiat de renfort, ni sur leurs ailes ni en expérience, mais un petit plus identitaire pourrait permettre à l’équipe de faire un pas de plus, celui qui sépare Toronto du trône de son Top 15. Ainsi, avec une trade deadline qui est passée et pour seule activité l’acquisition de Malachi Richardson contre Bruno Caboclo, il reste le marché des agents-libres… celui que Vince pourrait prochainement rejoindre si son contrat est racheté par les Kings.

Carter a été un sujet de discussion en interne chez les Raptors, selon de multiples sources, mais seulement sur un cas de figure précis parmi tant d’autres. Ajouter Vince ou n’importe quel autre vétéran probablement remercié dans les semaines à venir est la seule option que possèdent les Raptors, s’ils veulent améliorer leur effectif après avoir réalisé aucun mouvement majeur lors de la trade deadline.

Première bonne nouvelle, Toronto a 14 joueurs dans son effectif, ce qui signifie que le 15ème spot est à prendre. Deuxième bonne nouvelle, s’il y en a bien un qui accepterait probablement de serrer la main tendue vers lui en provenance du Canada, c’est Vince. Troisième bonne nouvelle, pour trois bouchées de pain financières Carter ferait le trajet, sachant que son deal avec les Kings serait mis de côté. Maintenant, toute la question est de savoir si Sacramento veut ou va se séparer de Vince. Dans une dynamique de développement des jeunes sur cette fin de saison, les Kings ont prévu de limiter l’impact des vétérans et même leur présence sur les parquets. On vient de voir George Hill partir, on a Zach Randolph et Garrett Temple qui font déjà les babysitter, ça peut nettement suffire pour encadrer les gosses et continuer à jouer un minimum. Reste à voir si le management local voudra gérer intelligemment l’année de Vinsanity à 8 millions de dollars, dans le cas où il deviendrait libre là en effet Carter pourrait se diriger vers Toronto. Mais chaque chose en son temps, et cela commencera par les directives du côté de Sacramento.

Toronto semble avoir les bras ouverts pour une acquisition de dernière minute au minimum, les Kings joueront-ils le jeu en laissant Vince Carter partir ? Affaire à suivre, mais on pourrait bien continuer dans la catégorie comeback.

Source : Sportsnet.ca

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top