Hornets

Michael Jordan n’est pas pressé pour lâcher Kemba Walker : « Je ne l’échangerai que contre un All-Star »

Michael Jordan

Pas sérieux s’abstenir.

Source image : YouTube/Charlotte Observer

L’événement est assez rare pour être souligné, Michael Jordan s’est entretenu au téléphone avec Rick Bonnell du Charlotte Observer ce lundi soir. Mais le sextuple champion NBA n’avait pas la tête à parler du passé et c’est la saison décevante des Hornets et surtout les rumeurs concernant un prochain départ de Kemba Walker qui ont été abordés en détail. Alors quand His Airness s’exprime, on s’assoit et on l’écoute.

Vendredi dernier, Adrian Wojnarowski envoyait une bombe comme il sait si bien le faire sur les réseaux sociaux. En deçà de leurs objectifs à mi-saison, les Hornets auraient placé Kemba Walker sur le marché des transferts pour tourner la page après plus de six saisons de collaboration avec le point guard. Avec 19 victoires pour 26 défaites, Charlotte est onzième de la Conférence Est derrière Philadelphie, Detroit et New York. Le visage montré depuis le mois d’octobre n’incite pas à l’optimisme dans les rangs de la Caroline du Nord même si les protégés de Steve Clifford ne se trouvent qu’à quatre matchs du Top 8. Plutôt que de continuer à perdre du temps, Rich Cho aurait donc décidé de se séparer de son franchise player pour insuffler un vent nouveau au sein de l’organisation. Il faut dire que Kemba Walker est légèrement en difficulté cette année avec des statistiques en baisse par rapport à la saison dernière et qu’il n’a réussi à qualifier Charlotte en Playoffs qu’à deux reprises pour aucun tour de passé depuis son arrivée au pays. Le GM des Hornets comptait sur son contrat avantageux à seulement 12 millions de dollars annuels jusqu’en 2019 pour inclure un autre joueur au contrat bien moins intéressant dans le deal afin de s’en débarrasser. Michael Jordan est moins catégorique et ne souhaite pas voir partir le meneur à tout prix. Jojo étudiera toutes les propositions mais ne compte pas brader son joueur pour autant.

« Nous l’avons élevé, nous l’avons choisi, nous l’avons formé pour qu’il soit un bon joueur chez nous. Je ne cherche pas à échanger Kemba mais je vais rester à l’écoute… Ce n’est pas comme si nous le vendions. On ne l’abandonnera pas comme ça. J’adore Kemba Walker. Je ne l’échangerai que contre un All-Star. »

En effet, Walker Texas Ranger est un pur produit des Hornets. Drafté en neuvième position à la sortie de UConn, le All-Star 2017 avait des aspects de son jeu qui rappelaient sa propre carrière à MJ. Doté de cet instinct de tueur dans le money time, il n’est plus qu’à 766 points de Dell Curry pour devenir le meilleur scoreur de l’histoire de la franchise. Les équipes sont nombreuses à vouloir récupérer le natif du Bronx mais très peu de franchises ont réellement de quoi matcher les attentes du proprio des Hornets. En s’exprimant ainsi, Jordan explique que la situation n’est pas urgente et qu’il ne prendra même pas la peine de répondre aux GM opportunistes qui ne respecteraient pas sa franchise en lui faisant une proposition grossièrement déséquilibrée. Le contrat de Walker arrivera à échéance dans plus d’un an et Charlotte ne va certainement pas se presser si aucune offre ne les convint vraiment.

Ce n’est pas de gaité de cœur que les Hornets cherchent à se séparer de Kemba Walker. Le meneur a une belle histoire avec la franchise et n’avait pas l’intention de partir de lui-même avant que ces rumeurs ne viennent sur le tapis. Il faudra donc s’avérer sacrément convainquant pour récupérer l’un des meilleurs contrats de toute la NBA avant la trade deadline du 8 février.

Source texte : The Charlotte Observer

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top