Cavaliers

Les Cavs ont tenu un team meeting pour mettre les choses au clair : cool, tout va mieux à Cleveland…

Cavs
Source image : Montage YouTube

Après trois vilaines défaites de suite et un jeu des plus dégueulasses, les Cavs ont décidé de dire stop en faisant un petit meeting de groupe. Tout le monde autour de la table, c’est l’heure de se dire les choses comme elles sont.

Il fallait bien en arriver là, pour éviter que ça devienne invivable au bout d’un seul mois de compétition. Battus par des équipes plutôt faibles et censées se faire rouler dessus par Cleveland (Orlando, Brooklyn, New Orleans et New York), les hommes de Tyronn Lue se sont rassemblés pour dire tout haut ce qui était pensé tout bas. Mettre les points sur les i, les barres sur les t et un certain ordre de priorités, afin de stopper cette courte hémorragie de début de saison. Rien de gravissime, sachant que seulement 7 matchs ont été joués, mais avec autant de nouveaux joueurs, de blessés et d’ajustements à faire, les Cavs ont démarré leur campagne d’une mauvaise façon. Composée de nombreux vétérans, cette équipe a clairement les moyens de retourner sa situation actuelle en abordant chaque match avec un minimum de sérieux. En évitant, par exemple, de se prendre des valises de points tous les soirs. Et encore, on ne parle que de défense. En attaque, dans le body language et tout simplement l’attitude générale du groupe à commencer par son leader, la franchise de l’Ohio n’a pas encore véritablement lancé sa saison. C’était donc l’occasion, pour ce meeting suivi apparemment par un entraînement de 3h, de resserrer les boulons et rappeler ce qu’il y a de principal. Être pro, se ramener en forme, prendre du plaisir sur le terrain, veiller à chacun et tout le tralala qu’on connaît. Apparemment, les joueurs étaient contents en sortie de meeting et chacun a pu dire ce qu’il voulait, dont ce bon Tyronn Lue qu’on attend au tournant.

« En dehors des terrains, on a une très bonne cohésion d’équipe, le groupe vit bien. C’est juste sur le terrain qu’on doit mieux faire. Comme parler, communiquer, prendre du plaisir ensemble. Se faire plaisir… Actuellement, les gars ne prennent pas de plaisir.

On s’est focalisé sur le fait d’être en meilleure forme. Je l’ai vu après l’entraînement d’aujourd’hui, en nous regardant jouer, wow. Il y a une vraie différence. Je gueule les séquences pour pousser le rythme, pour qu’on fasse plus de passes, pour que les joueurs se déplacent davantage, et on doit être en meilleure forme pour faire ça. »

Une des 5 pires défenses de la Ligue actuellement, statistiquement parlant, la barrière des Cavs devra forcément s’améliorer en commençant par les efforts de chacun. Mais l’attaque va elle aussi devoir prendre un coup de boost, car les sets sont placés en trottinant et les contre-attaques (aussi rares soient-elles à cause des paniers encaissés) sont en slow motion. Du coup, il y a évidemment cette notion de capacité physique à pouvoir se donner entièrement tous les soirs, sachant que chacun a déjà eu droit à son petit pépin physique. La bonne nouvelle ? C’est que Cleveland va affronter les Hawks et Pacers cette semaine en étant clairement favoris et attendus vainqueurs. La moins bonne, c’est qu’ensuite viendront des tests qui laisseront peu de marge d’erreur : Thunder, Bucks puis Rockets pour démarrer un roadtrip de 4 matchs à l’extérieur, il faudra tout simplement voir si ces Cavs vont revenir avec un bilan de 6-2 ou si on restera en mode 4-4. Tout ça étant forcément enrobé dans the grand événement de cette semaine, le match à Washington face à des Wizards bien chauds à domicile. Le team meeting sera-t-il suffisamment nécessaire pour finir la semaine sur un bilan de 3-0, ou servira-t-il simplement de pansement pour taper les petits et galérer face à un gros ? La réponse dans les prochains jours. Tant que le jeu s’améliore et les joueurs se mettent enfin à prendre leur boulot au sérieux, le reste, ça ira.

Premier checkpoint cette nuit contre des Pacers en forme et qui attaquent avec culot, la défense des Cavs devra tenir et lancer des attaques foudroyantes pour Victor Oladipo et ses potes. Team meeting numéro 1 validé, enthousiasme à appliquer sur les parquets.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top