News NBA

David Stern se positionne en faveur de la weed : la retraite, ça ouvre l’esprit

David Stern

C’est bon, Larry Sanders peut revenir en NBA.

Source image : YouTube/UNINTERRUPTED

Simple spectateur depuis sa passation de pouvoir en 2014, David Stern garde toujours une énorme influence dans le monde du sport professionnel aux Etats-Unis. Ses récents propos sur la légalisation du cannabis à usage thérapeutique chez les sportifs pourraient faire avancer les choses très rapidement.

En train de siroter un verre de caipirinha sur son transat dans la banlieue chic de New York, le quatrième commissionnaire de l’histoire de la NBA a été approché par Al Harrington dans le cadre d’un documentaire. Pas question de dress code ou de la bagarre du Palace d’Auburn Hills cette fois-ci, l’ancien joueur des Pacers s’est lancé dans le business du cannabis depuis sa retraite sportive en 2015. Le lien avec le prédécesseur d’Adam Silver n’est pas tout de suite évident, d’autant que l’Association a toujours été très stricte avec la consommation de weed notamment après avoir eu les retours de certains joueurs qui dénonçaient que leurs collègues arrivaient complètement défoncés avant les matchs. Mais les mœurs ont changé et David Stern a peut-être aussi atteint l’âge de la sagesse du haut de ses 75 printemps. Contrairement à ce que l’on aurait pu croire, l’ancien manitou est pour le retrait de la beuh de la liste des substances illicites dans les ligues de sports majeurs aux States.

« Je suis arrivé à un point où, personnellement, je pense que la marijuana devrait être retirée de la liste interdite. Il semble y avoir un accord universel sur le fait que la marijuana à usage médical devrait être complètement légale. […] La perception est totalement différente aujourd’hui. Je pense que nous devrions changer le CBA pour laisser chaque personne faire ce qui est légal dans son état. Si la marijuana est en train d’être légalisée, je pense que vous devriez être autorisé à en consommer si la loi de votre état vous le permet. […] Cela ne dépend plus que des ligues sportives d’anticiper cette évolution et peut-être de montrer l’exemple. »

La vidéo doit déjà tourner en boucle dans le bureau d’Adam Silver qui ne s’attendait sûrement pas à devoir gérer cette problématique dans ce timing précis. Or, l’ancien bras droit de David Etoile est bien dans cette politique progressiste depuis sa prise de pouvoir en 2014 et la weed pourrait être l’un de ses prochains dossiers. Depuis quelques années, certains états américains ont légalisé la vente de marie-jeanne à usage médicinal. La liste devrait sûrement s’allonger mais l’Alaska, la Californie, le Colorado, le Maine, le Massachusetts, le Nevada, l’Oregon et le Washington ont déjà franchi le pas, concernant donc sept franchises en NBA (Lakers, Clippers, Sacramento, Golden State, Denver, Boston et Portland). Bien sûr, le but n’est pas d’avantager certaines équipes et il faudrait que la loi soit un accord collectif pour permettre à tous les joueurs de bénéficier des bienfaits thérapeutiques de la plante au même moment sous peine d’assister à une migration massive vers l’un des sept El Dorado dans les prochaines années. Quoi que, cela pourrait redonner un peu d’attrait à des petits marchés comme ceux des Nuggets, des Kings ou des Blazers. En août, la NFL a aussi avancé dans cette direction en proposant de collaborer avec l’association des joueurs pour la recherche sur l’utilisation de marijuana comme médicament contre la douleur notamment.

Ce n’est qu’une pile parmi tant d’autres sur le bureau d’Adam Silver mais le nouveau commish sait désormais qu’il sera attendu sur la question lors de sa prochaine sortie médiatique. De quoi ravir les Gérard, Michael Beasley et autres Mitch McGary qui n’ont pas attendu l’approbation de la Ligue pour s’envoyer des spliffs entre deux matchs.

Source texte : The Guardian

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top