Magic

Frank Vogel a de l’ambition à Orlando, et pas qu’un peu : « On ira en Playoffs la saison prochaine »

La nouvelle était tombée avec plus ou moins d’étonnement lorsque Scott Skiles avait décidé il y a quelques jours de se barrer de Floride sans sommation. Conflit interne, embrouille avec Peter Pan ou Pluto on ne sait guère, toujours est-il qu’aujourd’hui c’est bel et bien Frank Vogel qui officie en tant que headcoach du Magic. Et bonne nouvelle pour les fans de la franchise, Franky a de l’ambition. Encore heureux d’ailleurs.

Quatre jours après la nomination de Frank Vogel à la tête du Magic, la franchise floridienne l’a introduit hier devant la presse, et on arrête tout de suite les coquins qui verraient dans cette phrase une allusion tendancieuse. Car il s’agissait là uniquement de donner les lignes directrices du nouveau projet et de connaître un peu les aspirations de Franky pour cette nouvelle ère qui se profile à Orlando. Première indication, Vogel est content d’être là et on a envie de dire qu’il y a plutôt intérêt.

A ce stade-là de ma carrière, il était devenu évident qu’Orlando était la franchise parfaite pour moi afin de poursuivre mon chemin. C’est également devenu une évidence car c’était l’endroit parfait pour ma famille aussi.

Fort d’un bilan de 250 victoires et 181 défaites avec les Pacers et de cinq apparitions en Playoffs avec comme période faste les saisons 2013 et 2014 quand Lance Stephenson soufflait dans les oreilles de LeBron, Frank Vogel arrive donc à Orlando avec ses principes mais aussi un CV très satisfaisant. Parfait pour une équipe en plein processus de développement et qui s’appuie depuis quelques années déjà sur un projet jeunes qui tarde néanmoins à voir le jour. Un projet que l’ancien coach des Pacers connait et qu’il souhaite évidemment voir évoluer de manière positive :

Le futur est brillant pour ces joueurs. Dans mon esprit, l’équipe est prête à passer à l’étape supérieure. Ce groupe n’est bien évidemment pas encore allé en Playoffs, mais s’il faut installer une barre à atteindre alors la voici, on ira en Playoffs la saison prochaine. Voilà le point de départ.

Onzième à l’Est l’an passé avec 35 victoires pour 47 défaites, le Magic avait débuté sa saison sur les chapeaux de roue avant de s’écrouler notamment après un mois de janvier tout moisi. L’objectif pour la saison qui vient semble clair et aura donc une odeur de Playoffs. Pas utopique lorsque l’on jette un coup d’œil au roster actuel dont peut jouir Franky, en sachant toutefois que l’été pourrait être agité en Floride, notamment pour un certain Evan Fournier qui pourrait avoir quelques coups de fil à gérer tout bientôt. Le reste ? Que du bonheur. Aaron Gordon, Elfrid Payton, Mario Hezonja, Victor Oladipo et Booba Vucevic ont tous moins de 26 ans voire beaucoup moins pour certains d’entre eux et comme dirait Kool Shen « l’avenir est à eux ». Un noyau dur parfait pour un nouveau coach avide de faire progresser sa franchise ?

Le ciel est en tout cas tout bleu dans le Sud-Est des Stazouni et l’arrivée de Coach Vogel pourrait bien faire passer ce fameux cap au Magic. On ne se précipite pas, on bosse et on se donne rendez-vous fin octobre pour voir ce que ça donne. Mais dans tous les cas on aura un œil attentif sur tout ça…

Source texte : nbcsports.com

Source image : USA Today

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top