Warriors

Steve Kerr élu coach de l’année : 140 victoires en deux saisons, ça devait arriver…

Steve Kerr n’y avait pas eu droit l’an passé alors que ses Warriors avaient remporté 67 matchs car les votants lui avaient préféré Mike Budenholzer et ses 60 victoires avec les Hawks. Un choix pas tout à fait scandaleux mais tout à fait discutable… Cette saison, comme le rapporte Marc Stein d’ESPN, le trophée ne va pas échapper au coach blondinet et devrait lui être remis, demain mercredi, en amont du match 5 entre Golden State et Houston. 

Kerr devient au passage le premier coach des Warriors à remporter cet honneur depuis le mythique Don Nelson en 1992. Un honneur que Steve Kerr remporte mais à la lutte quand même avec Terry Stotts dont le boulot avec les Blazers a beaucoup impressionné les votant (cf tableau ci-dessous). Bien sûr, il y avait un lot de prétendants assez sérieux cette année comme toujours en NBA. On pense à Brad Stevens qui a fait des Celtics un outsider à l’Est malgré un roster pas si dingue même s’il n’a finalement obtenu qu’assez peu de voix. Le nouveau gourou celte aura d’autres occasions, c’est sûr. On pense évidemment à Gregg Popovich (troisième des votes) dont les Spurs ont gagné 67 matchs en pratiquant jeu superbe sur fond de défense en acier trempé. Des gars comme Dwane Casey et Steve Clifford ont eu pas mal de voix mine de rien et c’est également mérité pour eux. Erik Spoelstra et Dave Joerger peuvent – à l’instar de Brad Stevens – être déçus du nombre de votants qui les ont choisi mais c’est ainsi, le verdict est tombé et de toutes façons, celui qu’on retient, c’est le vainqueur…

COY votes

Source : Marc J. Spears / ESPN

Même s’il a raté la première moitié de la saison à cause de douleurs au dos, il est absolument logique que cette récompense aille dans les mains de Kerr. Il s’agit ici de mettre en avant non seulement les qualités de tacticien de l’ancien Taureau mais aussi et surtout son rôle dans la construction d’une équipe qui vient de remporter 140 matchs sur 164 en deux saisons dont celle tout juste écoulée qui a vu les Warriors effacer un record que beaucoup pensait intouchable. Et c’est bien là la tâche principale d’un entraîneur : faire en sorte que son équipe ait des résultats coûte que coûte. Sur ce point, Steve Kerr fait preuve d’un réalisme associé à une belle créativité tactique dont l’alliage a fait de lui le boss de la meilleure escouade actuelle en NBA.

Mérité donc pour Kerr qui remporte ici son premier trophée personnel en tant que coach. Et s’il continue comme ça, d’autres vont tomber. Mais, pour l’instant, l’ami Steve a d’autres choses en tête notamment ce match 5 contre les Rockets et la suite des Playoffs à anticiper avec l’absence de Stephen Curry. Une occasion de plus pour lui de nous montrer de quoi il est capable…

Source : ESPN

Source image : Nathaniel S. Butler – Getty

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top