Hawks

Preview Hawks – Wizards : attention, un John Wall énervé peut en massacrer plus d’un…!

A trois semaines de la fin de la saison régulière, les équipes voulant jouer les Playoffs n’ont plus de temps à perdre pour se placer. Parmi elles, Hawks et Wizards cherchent à effectuer une bonne fin d’exercice pour, d’un coté, obtenir l’avantage du terrain au premier tour et de l’autre oublier une saison ultra décevante avec la possibilité d’obtenir une qualif’ qui serait assez miraculeuse…

S’il y a une équipe capable de profiter du moindre coup de mou de ses adversaires cette année, c’est bien les Hawks. Auteurs d’une saison mitigée où le collectif instauré par Budenholzer s’est montrée moins efficace que la saison dernière, les Faucons ont eu le mérite de ne rien lâcher en gardant confiance dans le projet de jeu installé par le coach de l’année 2015. Tout juste au-dessus des 50% de victoires il y a un mois, les joueurs d’Atlanta se sont soudainement rappelés qu’ils avaient une place de finaliste de la conférence Est à confirmer. Une fois les rumeurs de transferts de Teague et Horford étouffées, ils se sont remis à jouer comme l’équipe terrifiante de la saison dernière, remportant 10 de leurs 12 derniers matchs pour se resituer à la troisième place à l’Est, grâce notamment à la période difficile que traversent les Celtics actuellement. Les Hawks ont gardé leur jeu d’attaque basé sur du mouvement permanent tout en y ajoutant une solidité défensive nouvelle, n’encaissant que 91 points de moyenne à 39.2% de réussite aux shoots sur leur 12 derniers matchs. Au micro de NBA.com, Al Horford savourait ce renouveau :

« Je pense que nous nous retrouvons pile au bon moment en tant qu’équipe. Je nous sens comme une bien meilleure équipe, bien plus concentrée. »

Il y a une semaine, un match face aux Wizards semblait être du gâteau pour les Hawks, tant l’équipe de la capitale semblait en perdition, avec cinq défaites d’affilée, leur plus mauvaise série de la saison. Chutant alors à 3.5 victoires du 8ème spot, les joueurs de DC ont fait face à un choix : continuer de dégringoler et finir la saison en roue libre en pensant à la Draft ou jouer comme des morts de faim pendant une petite vingtaine de matchs et voir ce qui peut se passer. Visiblement, Wall & Beal avaient la dalle. Vainqueurs de leurs 4 derniers matchs, les Wizards se sont soudainement replacés à 1.5 victoire seulement du 8ème spot, occupé actuellement par Chicago. Comme Atlanta, Washington a durci le jeu défensivement, passant de 110.8 points encaissés lors des cinq dernières défaites à 90 seulement lors des quatre dernières victoires. Leur dernière fut acquise à domicile face à New York, 99-89, malgré un retard de 18 points au cours du match, grâce une nouvelle fois à John Wall, auteur de 24 points et 10 passes décisives. Un Wall irréprochable durant cette saison agitée, tournant à 20.1 points, 10 passes de moyenne tout en ayant disputé tous les matchs, la plupart sans son compatriote du backcourt Bradley Beal, de retour en grande forme.

Ces deux équipes se sont déjà affrontées une fois cette saison, et se rencontreront encore à deux reprises, se retrouvant dès mercredi. Le 7 Novembre dernier, Atlanta remportait une victoire maîtrisée face à Washington, 114-99, grâce notamment à Kent Bazemore et Paul Millsap, auteurs de 25 et 21 points ce soir-là. C’est pourquoi, selon John Wall, le recrutement de Markieff Morris prendra tout son sens ce soir, lui qui s’est affirmé comme le nouveau ministre de la défense de DC :

« Ca va être un super duel entre lui et Millsap. Nous avons enfin quelqu’un qui peut tenir les gars comme lui en un contre un. »

Alors ce soir à 1 heures du mat, nous devrions assister à un duel dans la pure tradition de la Conférence Est, avec défenses barbelées, coups de coudes en série, et utilisation au maximum des 24 secondes en attaque. Aucune de ces deux équipes en forme ne voudra lâcher le morceau, nous promettant un match ultra accroché.

Source : NBA.com

Source image : Brett Davis-USA TODAY Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top