Hawks

Kris Humphries rejoint les Hawks : 10 jours à Phoenix, encore plus court que son mariage

Kris Humphries

Kris Humphries fera donc sa troisième équipe cette saison, après être passé par Washington, Phoenix et maintenant Atlanta : de quoi se poser en Playoffs ?

Et une troisième équipe en une saison, une ! Après avoir fait la soupe à la grimace du côté de Washington et trottiné quelques jours dans l’Arizona, c’est à Atlanta que le vétéran finira sa saison selon Yahoo Sports.

Pas la meilleure année en carrière pour le bodybuilder à la mâchoire carrée. Plus connu pour la gente féminine comme étant ‘ce type qui a tenu 72 jours avec Kim Kardashian’, l’intérieur était cloué tout au long de la saison sur le banc des Wizards, notamment à cause d’un Randy Wittman ne sachant toujours pas comment gérer ses rotations. Obligé de devoir regarder ses copains jouer plutôt que de suer sur les parquets, Humphries devenait fantomatique, à tel point que sa franchise l’enverra avec une boîte de Mikado et deux clopes contre Markieff Morris des Suns. Un déménagement que le vétéran a assumé sans trop de problèmes, sauf qu’au bout de 10 jours… ce sont les Suns qui se sont séparés de lui. Dur dur, surtout que le garçon jouait comme d’habitude : avec énergie et sans craquer l’attaque des siens. Du moins, sans vouloir craquer l’attaque des siens, car son sublime 0/9 au tir face aux Nets n’a pas aidé son dossier la semaine dernière. Quoi qu’il en soit, le management de Phoenix a gentiment renvoyé Kris dans la pile des agents-libres, un passage qui là aussi n’a pas duré bien longtemps puisque le joueur a reçu un coup de téléphone des Hawks. Dring dring, on a besoin de viande.

Du coup, comme Marc J. Spears l’a confirmé via Yahoo Sports, c’est la franchise d’Atlanta qui s’est achetée les services du joueur pour la fin de saison, une fois que toute la paperasse sera réglée dans la semaine. Un choix compréhensible de la part de Wes Wilcox et des Hawks, sachant que Tiago Splitter venait d’annoncer le shutdown complet de sa campagne à cause d’une opération à la hanche qui le forcerait à manquer plusieurs mois de pratique sportive. Ajouter Humphries au groupe était donc une priorité, ou du moins un sac de muscles qui pousse et soit capable de contribuer sans avoir à découvrir la NBA, ce qui représente assez bien le profil du joueur. Âgé de 31 ans et proposant près de 7 points et 6 rebonds de moyenne en carrière, le géant n’est pas ce qui se fait de plus fin chez les intérieurs actuels mais son énergie en sortie de banc sera fortement appréciée par Mike Budenholzer et ses hommes. Une addition qui confirme en tout cas que les Hawks croient vraiment en leurs chances cette année, car cette arrivée liée à celle de Kirk Hinrich ne va certainement pas dans une politique de reconstruction.

Quel sera le temps de jeu du beau gosse et son adaptation dans un système qui demande beaucoup de passes comme de mouvements ? Difficile à dire. Cependant on peut affirmer une chose, c’est que Korver validera tous les jours les écrans violents posés par Humphries sur les ailiers.

Source image : TheScore

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top