Grizzlies

Les Grizzlies sont meilleurs depuis le trade selon le propriétaire

Bien qu’il avait juré être un fan de Rudy Gay avant sa prise de fonction en Novembre dernier, Robert Pera, le propriétaire des Grizzlies de Memphis, déclare désormais que c’était devenu nécessaire pour son groupe de se séparer de l’ailier de 26 ans.

Pour sa première rencontre avec les médias de Memphis depuis sa conférence de presse d’introduction, Robert Pera a pris le temps hier d’expliquer la façon dont il voit les choses pour l’avenir de sa franchise. Il est notamment revenu sur le départ de Rudy Gay vers les Raptors de Toronto.

« Il était génial, » dit-il à propos de Gay. « Mais… pour revenir à notre basket (…), l’attaque que nous menons est vraiment traditionnelle. C’est intérieur-extérieur, le type d’attaque écrasante. Rudy a du talent, son potentiel ne pouvait pas vraiment être maximisé dans notre système. »

« Je pense que c’était bon pour lui et je pense que c’était bon pour l’équipe. Je pense que les pièces que nous avons eues en retour sont plus fortes. Je ne dirai pas que les joueurs que nous avons eus en retour étaient forcément meilleurs que Rudy. Rudy a un talent spécial. Mais pour notre équipe et pour notre ajustement, je pense que le personnel et l’équipe que nous avons construits maintenant sont probablement la meilleure équipe des Grizzlies, si vous regardez la globalité de l’équipe et son alchimie, et comment ça convient à notre façon de jouer. »

Pas sûr que les fans de Memphis partagent son opinion… Malgré tout, les Grizzlies (33-18) continuent de s’accrocher à la quatrième place de la conférence Ouest et restent même sur une série de trois victoires consécutives.

Jason Levien, le numéro 2 de la franchise, a quant à lui commenté les rumeurs qui faisaient part de leur intention de couper les ponts avec Zach Randolph. « Il n’y a jamais eu de discussion sérieuse ou de dialogue concernant un trade de Zach Randolph, » dit-il. « Je peux le dire de façon catégorique. Nous sommes vraiment fiers de lui à propos de son retour au All Star Game. »

Les deux hommes ont également eu récemment un entretien avec le coach, mais pour le moment aucune décision ne semble avoir été prise concernant l’avenir de Lionel Hollins, qui est actuellement dans sa dernière année de contrat.

« Je ne pense pas qu’il nous incombe de parler publiquement de sa situation contractuelle, » commente Levien. « Nous avons eu une excellente réunion avec Lionel et j’ai vraiment apprécié l’interaction entre lui et moi au cours des derniers mois. Il a atteint un bilan vraiment très impressionnant en tant que coach. Nous le voyons comme un atout important pour l’équipe. »

Interrogé avant le match d’hier contre Sacramento, Hollins déclare que « c’était sa première occasion de rencontrer Robert. Nous avons juste parlé de basket en général, rien concernant le business. »

Au final, beaucoup de langue de bois, et plein de jolis discours pour pas grand-chose. On a l’impression qu’ils sont tous sur leurs gardes en ce moment du côté de Memphis. En même temps, avec un proprio qui déclare être fan d’un joueur pour finalement s’en débarrasser quelques mois plus tard, tout ça pour soi-disant renforcer l’alchimie de son groupe, franchement il y a de quoi ne pas se sentir rassuré…

Source : commercialappeal

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top