News NBA

On n’entendra plus la voix de George Eddy en France : RIP les « Badaboom » et autres « Get back baby »

C’est donc terminé. Avec la perte des droits de la NBA il y a trois ans puis ceux de la Pro A et de l’Équipe de France récemment, le groupe Canal+ a officiellement tiré un trait sur la diffusion du basket chez nous, ce qui signifie que l’on n’entendra plus la célèbre voix de George Eddy. Triste, tout simplement…

Son célèbre accent américain, sa passion, sa connaissance du jeu, son humour et ses jeux de mots dignes des blagues carambar vont clairement nous manquer. Après 30 ans derrière le micro à commenter le basket en France, George Eddy va désormais travailler pour Canal+ Afrique où il commentera la NBA avec deux matchs par semaine ainsi qu’un magazine hebdomadaire. C’est évidemment une grosse page qui se tourne étant donné que George faisait un peu partie du paysage après tant d’années, et surtout parce qu’il symbolisait le début puis le développement de la NBA dans l’Hexagone à travers le groupe Canal+. Avec son départ, le basket français perd sa voix la plus célèbre et la plus unique, au plus grand regret du principal intéressé, qui a exprimé sa tristesse dans un entretien avec Le Monde :

Le Monde : Que ressent-on à une demi-heure de commenter son dernier match en France (entretien réalisé dimanche) ?

George Eddy : Ça m’attriste. Comme la disparition de Sport+ m’a attristé, comme de voir partir des collègues, comme ne plus commenter la Pro A avec David Cozette. Je pense qu’on a fait la promotion du basket français et qu’on peut partir la tête haute, parce qu’on a fait ça avec beaucoup de professionnalisme. […]

L.M : Que représente pour vous la fin du basket sur Canal+ ?

G.E. : Ça représente énormément. C’est ma passion et ma raison d’être professionnelle depuis trente ans : faire connaître le basket américain dans un premier temps, puis promouvoir tous les baskets et notamment l’équipe de France et la Pro A. Je pense que pendant trente ans, les abonnés qui aimaient le basket ont beaucoup apporté à Canal et ne sont pas récompensés en retour. C’est la fin…

Malheureusement oui, c’est bien la fin de cette aventure qui a commencé en janvier 1985, date à laquelle il a intégré Canal+ comme spécialiste du basket US et du football américain. A partir de là, George Eddy a accompagné tous les grands évènements de la balle orange en commentant notamment l’ensemble des Finales de Michael Jordan dans les années 1990 ainsi que les Jeux Olympiques de Barcelone 1992 avec la « Dream Team », jusqu’à ceux de 2008 à Pékin avec la « Redeem Team ». Et puis évidemment, il a aussi suivi les Bleus dans les bons et les moins bons moments, ce qui lui a parfois fait péter un câble en direct. Mais c’est aussi ça George Eddy, un mec très émotionnel qui s’enflammait sur les grosses actions et qui rageait sur d’autres, le tout pendant trois décennies où il a forcément accumulé des souvenirs, des joies et des déceptions, un peu à l’image de la carrière d’un joueur :

Toutes les finales NBA avec Jordan étaient des grands moments. La Dream Team en 1992, la finale des JO 2008 entre l’Espagne et les USA, le plus beau match de basket que j’ai jamais vu. La liste est tellement longue…

Énormément de bons souvenirs, mais aussi des moins bons. La défaite contre l’Espagne jeudi en demi-finale doit faire partie des plus douloureux. La défaite contre la Grèce en 2005, l’Euro 2007, lorsqu’on ne va pas aux Jeux olympiques…

Sportivement parlant, émotionnellement parlant, ce France-Espagne fait partie des matches les plus durs. Car j’ai vu grandir ces joueurs. Pour moi, c’est la génération Canal+. Ils regardaient les matches gamins et se sont dit : « Moi aussi je peux jouer en NBA ». Tony, Boris, Nicolas… Ils me l’ont dit plein de fois.

Bref, George était un personnage à part dans l’univers du basket en France et c’est aussi un peu grâce à lui si la balle orange a réussi à se faire une place dans un pays où le football écrase tout. Bon vent MONSIEUR, et merci pour tout !

Source : Le Monde (entretien complet)

Source image : nordeclair.fr

1 Comment

1 Comment

  1. GEddy

    26 octobre 2016 à 20 h 19 min at 20 h 19 min

    bonjour il faut mettre la pression pour faire comprendre qui est pas rouillé et que Be In le relance.
    aussi il anime une émission qui s’appelle Money Time sur Unibet avis aux amateurs et nostalgique.
    Eddy4Life

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top