Kings

Sacramento envisagerait de virer George Karl : le patron, c’est DeMarcus !

Voilà ce qui arrive quand on fait le malin et qu’on essaye de se débarrasser du meilleur joueur de la franchise. Arrivé il y a seulement quatre mois à Sacramento, George Karl pourrait bien se faire virer prochainement suite à ses embrouilles avec DeMarcus Cousins. Alors, c’est qui le patron ?

Au cœur de nombreuses rumeurs ces derniers jours, DeMarcus Cousins semblait plus que jamais sur le départ à cause de sa relation tumultueuse avec George Karl. Mais finalement, c’est bien le coach qui pourrait faire ses valises selon ESPN. En effet, le propriétaire des Kings Vivek Ranadivé serait frustré par le comportement de Karl envers « Boogie » et envisagerait tout simplement de virer l’actuel entraineur de Sacramento. Ce n’est pas vraiment surprenant étant donné que Vivek et le manager général Vlade Divac ont constamment répété qu’ils ne souhaitaient pas transférer DeMarcus Cousins. L’intérieur All-Star, certes pas exempt de tout reproche depuis son arrivée dans la Ligue, représente le présent et le futur de la franchise et on voit mal comment les Kings pourraient obtenir un joueur de son talent et de son potentiel dans les années qui viennent. Autrement dit, Sacramento ne peut pas vraiment se permettre de lâcher Cousins aujourd’hui, surtout qu’il lui reste trois ans de contrat.

Du coup, virer George Karl semble être à la fois la meilleure solution, mais surtout la seule. En effet, on n’imagine pas vraiment DeMarcus et George cohabiter dans la joie et la bonne humeur la saison prochaine, ce qui nous porte à croire qu’un départ de l’un des deux est inévitable. Et comme Vivek et Vlade semblent être des grands fans de « Boogie », vous comprenez très vite que Karl est actuellement en position de faiblesse. Si rien n’est encore décidé pour le moment concernant un éventuel licenciement, le coach des Kings s’est sans doute mis à dos toute une partie du front office avec son projet « Denver » dans lequel DMC ne s’inscrit pas vraiment, et ce sera à lui de faire les efforts s’il veut rester à Sacramento. Mais borné comme il est, l’hypothèse d’un refus catégorique de sa part n’est pas à écarter et « Jojo » serait alors prié de faire ses valises pour aller voir dans le Colorado si l’ancienne star de Kentucky n’y est pas. Si tel est le cas, cela donnera encore plus de pouvoir à Cousins, qui aura alors l’impression de tenir les commandes du navire. Et ça, c’est une situation qui peut également très vite partir en cacahuètes…

Franchise mal gérée par excellence, Sacramento est encore une fois fidèle à sa réputation. En cas de licenciement de George Karl, les Kings seraient à la recherche d’un quatrième coach en l’espace de seulement sept mois, ce qui attirera sans aucun doute de nouvelles moqueries. Mais c’est peut-être le prix à payer pour repartir sur de bonnes bases.

Source : ESPN

Source image : USA Today

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top