Hawks

DeMarre Carroll s’explose le genou face aux Cavs : soirée complète pour les Hawks…

Déjà que la soirée était assez dure comme ça pour la Philips Arena, une cerise particulièrement amère s’est posée sur le gâteau des Hawks : blessure possiblement grave pour l’ailier en fin de Game 1.

Quatrième quart-temps du premier match opposant la bande d’Al Horford à celle de Kyrie Irving, contre-attaque anodine que Carroll a déjà conclue 250 fois les yeux fermés cette saison, puis cet appui qui passe mal, le genou qui twist, le visage qui grimace. Alors que l’ambiance était particulièrement bonne dans l’antre de Dominique Wilkins, on passe d’AC/DC aux Carmina Burana de Carl Orff en quelques secondes et la rencontre est interrompue un court moment. Sans le moindre contact créé avec un adversaire, DeMarre se flingue le genou, l’attrape à deux mains et se tord de douleur par terre. La température baisse de 20 degrés, les réseaux sociaux s’inquiètent et de nombreux joueurs apportent leur soutien au bonhomme par tweet interposé. Incapable de quitter le terrain par ses propres moyens, Carroll sera transporté jusqu’au vestiaire où sa sublime saison pourrait prendre fin.

Peut-on demander pire dans le camp de Mike Budenholzer ? Certains répondront Al Horford, d’autres oseront Jeff Teague. Mais sur ces Playoffs, les plus beaux en Géorgie depuis près de 40 ans, personne n’a été plus régulier et décisif que le ‘Junkyard Dog’, lui qui tournait à plus de 17 points de moyenne pour mener sa franchise au scoring. Alors qu’on l’attendait davantage dans un registre défensif qu’offensif, le produit formé dans le Missouri a prouvé qu’il possédait un matos intéressant en attaque, au meilleur moment puisqu’il sera agent-libre cet été. Malheureusement, avec cette blessure qui pourrait l’empêcher de rejouer sur cette série, sa cote prendra un sacré coup et pourra changer ses négociations salariales. Un dossier qui sera surtout suivi de près dans quelques semaines, l’objectif actuel étant d’attendre les résultats de son IRM qui aura lieu dès que possible. Selon David Aldridge de TNT, il y a quelques espoirs concernant une simple hyper-extension du genou, ce qui représente le ‘meilleur scénario’ en comparaison avec une potentielle rupture des ligaments croisés.

Cependant, ce n’est certainement pas avec le sourire que les Hawks attendront cette nouvelle. Battus à domicile sur ce premier match et possiblement orphelins de leur LeBron-stopper, les potes de Jeff Teague auront besoin d’un bon paquet de mouchoirs pour aborder le Game 2…

Source image : Sports Illustrated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top