Thunder

Nouveau triple-double pour Russell Westbrook face aux Wolves : limite ça devient banal là…

Le Thunder continue sa course effrénée vers les Playoffs et ce sont les Wolves qui rendaient visite hier soir à Russell Westbrook et ses potes. Une fois de plus, le meneur d’OKC a vendu du rêve et, soir après soir, il continue de banaliser l’incroyable. Un monstre !

Ricky Rubio était prévenu et il n’a donc pas été « déçu ». Complètement dépassé par la puissance et la férocité de son adversaire du soir, il n’a pu que constater les dégâts face à un type qui marche tout simplement sur l’eau depuis quelques semaines. Sous les yeux d’une Chesapeake Arena qui monte doucement en décibels à l’approche des Playoffs, Russell Westbrook a donc régalé une nouvelle fois, validant au passage un nouveau triple-double avec 29 points (à 11/24), 10 rebonds et 12 assists. Un sixième triple-double en huit matches pour l’extraterrestre d’Oklahoma City qui aura hier passé sa soirée à régaler ses intérieurs sur pick-n-roll ou sur transition. Mitch McGary (12 points) et surtout Enes Kanter (23 points et 15 rebonds) ont ainsi profité des offrandes de leur leader pour dominer de la tête et des épaules la faible raquette des Wolves.

Trop puissant, trop rapide, trop tout. Russell se paiera même le luxe de rentrer un tir primé trois bons mètres derrière la ligne au buzzer de la mi-temps, dans le plus grand des calmes et comme si ce genre de truc était devenu limite relou pour lui… Décoré avant le match du trophée de joueur du mois à l’Ouest, il a donc largement confirmé le vote du jury en mettant à mal toute la ligne arrière des Wolves pour valider une victoire facile 113-99 et affiner ses moyennes du mois de mars : 36.5 points, 10.8 rebonds et 10.3 passes…

Relativement décevant avant-hier face aux Clippers, Westbrook n’aura donc pas mis longtemps pour renfiler son bleu de chauffe, prouvant une fois de plus qu’un sang non catalogué coule probablement dans ses veines cette saison. Et de toute façon, ce genre de performance va devenir presque obligatoire si le Thunder veut assurer sa place en Playoffs cette année.

Pour conclure, une petite pensée pour Aaron Brooks et Rajon Rondo, les deux zozos étant les prochains meneurs qui se dresseront sur la route de l’alien…

source image de couverture : nba.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top