Magic

Nikola Vucevic et Tobias Harris fument le frontcourt bancal de Pistons

Le Magic d’Orlando a joué hier soir à Detroit comme lorsque Stan Van Gundy en était le coach. Des snipers (13/26 à 3 points) entourant un pivot (Nikola Vucevic) qui domine la raquette. Malheureusement, le moustachu en a payé les frais avec sa nouvelle franchise des Pistons bien loin de pouvoir rivaliser.

Il faut dire que le trio Andre Drummond (12 points à 5/12, 10 rebonds et encore 4 fautes en 28 minutes), Greg Monroe (6 points à 2/9, 7 rebonds en 32 minutes) et Josh Smith (7 points à 3/7, 0/3 de loin, aucun rebond et 5 passes en 30 minutes) a une fois de plus montré ses limites et son absence de complémentarité pendant que les lignes arrières essayaient de faire exister l’équipe. Ainsi, Brandon Jennings (18 points à 6/13, 5/7 à 3 points), Kentavious Caldwell-Pope (10 points à 4/10) et le sixième homme Caron Butler (20 points à 5/11, 3/5 à 3 points) ont permis aux Pistons de résister avant d’exploser dans le dernier quart perdu 29 – 17 et qui scelle la victoire finale du Magic 107 à 93.

Il faut dire qu’en face, Orlando s’est appuyé sur un 5 majeur auteur de 86 points. Si Evan Fournier (14 points à 5/13, 8 passes) continue sur la lancée de son bon début de saison, c’est surtout à l’intérieur que l’équipe de Floride a appuyé pour faire mal. Un comble face aux Pistons dont le point fort est censé être ce drôle de monstre à 3 têtes Drummond-Smith-Monroe. Mais comme de nombreux joueurs en contract year (enfin pas Monroe il faut croire), Tobias Harris sort les muscles et bombe le torse pour gratter le max l’été prochain. Avec 24 points à 10/17, 4 rebonds et 5 passes, il a été le parfait lieutenant de Nikola Vucevic.

Oui, le pivot monténégrin continue de progresser sans faire de bruit. Arrivé lors du trade de Dwight Howard, l’intérieur que les Sixers ont laissé partir pour récupérer le joueur de bowling Andrew Bynum est désormais un contributeur solide qui claque son double-double tous les soirs. Le match d’hier n’a pas dérogé à la règle, avec 25 points à 10/18 et 14 rebonds.

Alors qu’Andre Drummond tarde à confirmer, le pivot du Magic s’affirme désormais comme l’un des meilleurs à son poste pour justifier sa prolongation contractuelle estivale. Une base solide pour Orlando qui est pour l’instant dans le bon wagon pour les PlayOffs (8ème) malgré un bilan négatif (5-7). Mais comme on est à l’Est, on peut rêver.

Highlights Nikola Vucevic

 

Source image : orlandomagicdaily.com/

Source vidéo : Youtube.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top