Jazz

Il a changé Sundiata Gaines : Gordon Hayward achève le Cleveland de LeBron James au buzzer, comme un air de déjà vu

Gordon Hayward, Utah Jazz

Cleveland continue son début de saison très compliqué, avec une défaite au buzzer sur le parquet de Utah. La deuxième fois que LeBron James perd au buzzer chez le Jazz avec un maillot des Cavs sur le dos.

La dernière fois que LeBron James s’était pointé dans l’Utah, un maillot des Cavs sur le dos, Cleveland avait dû rendre les armes sur un tir à la sirène de Sundiata Gaines, un parfait inconnu. Ce soir, celui qui a terminé les Cavaliers au terme d’un match invraisemblable est lui connu, puisque c’est Gordon Hayward qui a plongé Cleveland un peu plus dans le doute avec un step back au buzzer alors qu’on se dirigeait tout droit vers une prolongation (102-100).

Humilié hier à Portland (101-92), Cleveland était pourtant attendu au tournant ce soir, face à une équipe du Jazz totalement prenable et qui aurait pu permettre aux Cavaliers de retrouver un peu de confiance. Tout le contraire s’est produit puisque les jeunes mormons sautaient sur tout ce qui bouge dès l’entame du match, et la première mi-temps était franchement à sens unique (59-48). Ce malgré un LeBron James qui arrêtait enfin d’être spectateur de la galère de son équipe (15 points à la pause pour le « King », tout comme Kyrie Irving).

La balade du Jazz continuait même jusque dans les premières minutes du troisième quart-temps, puisque l’écart montait jusqu’à 16 points en faveur des locaux, avant que le run tant attendu des Cavs ne débute. Un énorme 25-10 déclenché par LeBron et Kyrie ramenait les Cavaliers à un point à la fin du troisième quart (76-75). On se disait alors que les 12 dernières minutes allaient être du gâteau pour le Big Three de l’Ohio, qui semblait bel et bien lancé.

Le Jazz tenait pourtant bon jusqu’à la moitié de la période grâce à un collectif rodé (et un Rudy Gobert qui survolait littéralement le terrain), bien mené par Gordon Hayward, avant que la fin de match ne bascule tout simplement dans l’épique.

Cleveland prenait la tête pour la première fois du match après un lay up de Kyrie Irving (87-85 à 5 minutes de la fin), ce qui ne décourageait pas pour autant les jeunes du Jazz, qui en remettaient un coup dans une ambiance surchauffée. Peut être un peu trop pour certains, puisqu’à la suite d’un gros tir à 3 points sur une possession cafouillée, Trevor Booker commettait une faute flagrante complètement stupide sur Kevin Love lors de la possession suivante. Une bêtise qui aurait pu faire sortir les siens du match. Par la suite, Utah s’accrochait tout de même, jusqu’à compter 6 points d’avance à 1 minute 30 de la fin. C’était avant que LeBron James ne serve tour à tour Tristan Thompson et Kyrie Irving pour réduire l’écart à 2 unités.

Plus rien n’était marqué jusqu’à 17 secondes de la fin du match et deux lancers francs d’Alec Burks, qui donnaient 4 points de marge à Utah (98-94). LeBron James inscrivait un 3 points énorme mais chanceux, alors que Cleveland avait presque perdu le ballon sur la sortie de temps mort, avant que Burks ne rajoute deux autres lancers avec 8 secondes restantes à jouer. Privés de temps morts car tous utilisés par le coach David Blatt, les Cavaliers s’en remettaient à LeBron James, qui allait gratter une faute de Derrick Favors plus que contestable après une feinte de tir à trois points. Il ne manquait pas l’occasion d’égaliser en rentrant ses trois tirs libres sans broncher.

C’est donc sur la dernière action que Gordon Hayward parvenait à s’extirper du marquage de LeBron James et à prendre deux dribbles vers la droite, avant d’envoyer un tir victorieux sur la tête de Tristan Thompson pour s’adjuger le match (102-100). Un shoot somptueux techniquement qui ponctuait une performance pleine de maitrise du jeune ailier, prolongé cet été pour 63 millions de dollars. Avec 21 points, 4 rebonds et 7 passes décisives, à 7/12 au tir, le tout en défendant sur LeBron James, Gordon Hayward a donné raison au Jazz d’avoir banqué sur lui.

Les Cavs vont pouvoir de leur coté méditer sur leur début de match complètement raté et sur le manque d’urgence flagrant qu’a affiché l’équipe sur le terrain. Malgré les 79 points cumulés de son Big Three, Cleveland ne sera pas parvenu à battre l’une des équipes les plus faibles de la Conférence Ouest. Si David Blatt et ses joueurs ne se remettent pas en question dès maintenant, on ne sait pas quand ils le feront.

Les images du tir de Gordon Hayward :

Pour le fun, les images du tir de Sundiata Gaines il y a 4 ans, qui avait lui aussi blasé LeBron et ses potes :

Source Image : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top