Magic

54 millions sur 4 ans pour Nikola Vucevic : le champagne est fourni par Evan Fournier ?

C’est un adage particulièrement respecté en NBA : on ne trouve pas tous les matins des jeunes capables de gérer un double-double au quotidien. En rejoignant ce joli groupe, Nik Vucevic a reçu le pactole de la part de sa franchise.

13 points et 12 rebonds de moyenne lors de sa première saison chez le Magic avant d’enchainer avec 14 points et 11 rebonds l’an dernier, le jeune intérieur d’Orlando est devenu un des pivots les plus appréciés du circuit pour sa discrétion et son efficacité sous les arceaux. Toujours présent pour répondre au challenge physique, jamais irritant auprès de ses coéquipiers, le produit formé à USC avait d’abord commencé sa carrière du côté de Philadelphie en étant drafté à la 16ème place de la cuvée 2011. Transféré à Orlando dans le cadre du bordel monstre qui avait été mis en place autour de Dwight Howard et Andrew Bynum, Voutch a enfin reçu la bénédiction de son management en étant prolongé en Floride : 4 ans et 54 millions de dollars, soit 13.5 millions la saison pour les fans de calcul mental.

Certains feront des yeux énormes en voyant de tels chiffres pour un bûcheron qui n’a jamais mis un pied en PlayOffs, mais comme on le répète assez souvent depuis quelques temps les habitudes ont hélas bien changé. Avec la future augmentation du salary cap notamment grâce au contrat télévisé signé par la NBA, tous les salaires de base ont été revus à la hausse et les jeunes agent-libres qui se présentent en ce moment font pleuvoir les billets avec un sourire allant d’une oreille à l’autre : c’est pour cela que vous voyez Kenneth Faried se faire 12 millions la saison, c’est pour cela que vous voyez Gordon Hayward avoir contrat max, et c’est pour cela que l’agent de Ricky Rubio demandera la même. On a néanmoins peu d’animosité envers Vucevic et son contrat, lui qui fait son boulot très honnêtement et représente une pièce importante dans la reconstruction du Magic. Maintenant, il faudra voir ce que le dossier Tobias Harris donnera dans l’année, l’ailier étant aussi assez efficace et demandant sa part du gâteau…

Le poste 5 est désormais verrouillé à Orlando pour les 4 prochaines années. En espérant qu’Evan puisse lui aussi se faire une place au soleil grâce à une belle saison…

Source : Yahoo Sports

Source image : vndesign.yolasite.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top