Magic

Tobias Harris veut rentabiliser son pass Disney World en prolongeant à Orlando

Alors que certains joueurs font la gueule quand on leur propose des contrats qui ne correspondent pas à leurs désirs, d’autres font des appels du pied à leurs franchises pour accélérer les négociations. C’est par exemple le cas de Tobias Harris, le joueur d’Orlando.

Drafté par les Charlotte Bobcats en 2011 avec le 19ème pick et échangé le soir même aux Milwaukee Bucks, Tobias avait commencé sa carrière professionnelle dans le Wisconsin. Par la suite, il a été tradé en février 2013 avec Doron Lamb et Benoh Udrih contre Ish Smith, Gustavo Ayon et JJ Redick. Depuis, il avait fait sa place dans le roster du Magic, sur les postes 3 et 4, notamment grâce à de solides statistiques. L’an dernier, il avait joué 61 rencontres pour 30 minutes de temps de jeu en moyenne, lui permettant de cumuler 14,6 points ainsi que 7 rebonds.

Il touchera en 2014 la somme de 2 511 432 $, avec une qualifying offer la saison suivante d’un montant de 3 581 302 $. Mais, contrairement à Eric Bledsoe ou encore Greg Monroe, l’ancien joueur de l’université du Tennessee ne souhaite pas en arriver là. Il espère signer une extension de contrat avant le 31 octobre, date limite permettant aux franchises de prolonger les joueurs dont le contrat rookie expirerait en 2015.

Évidemment, je veux continuer à jouer ici. J’adore les fans, la ville d’Orlando et mes coéquipiers. Le front office sait que je souhaite continuer ici. C’est la situation idéale pour moi.

Lorsqu’on lui demande s’il envisage la possibilité que la franchise ne le prolonge pas, faisant ainsi de lui un agent libre restrictif la saison prochaine, il répond : « Je ne sais pas, c’est à eux de voir ». En effet, Orlando peut décider de ne pas lui proposer de prolongation maintenant tout en laissant le joueur tester le marché, pour finalement s’aligner sur une offre extérieure et le voir revenir chez eux. C’était le plan initialement prévu par Houston cet été concernant Chandler Parsons, mais la chasse de tous les agents libres de la NBA les avait empêché de retenir le playboy à la maison. C’est donc une véritable stratégie que la franchise doit mettre en place, pour éviter un cas trop compliqué à gérer.

Tobias Harris, lui, continue de s’entraîner. Il a d’ailleurs effectué pas mal de workouts avec Carmelo Anthony cet été, à New York. Et le franchise player des Knicks lui a filé de bons conseils sur son jeu. Si bien que la confiance de l’ailier floridien a gonflé : « Je serai prêt », a t’il déclaré au Orlando Sentinel.

Une prolongation, d’accord, mais quel montant vaut Tobias Harris ? De bonnes statistiques et un potentiel intéressant sont certes des atouts mais encore cette saison, il a commencé plus de la moitié des rencontres sur le banc. S’il ne demande pas un contrat maximum, ce serait déjà bien. Et vous, vous lui proposeriez combien, à ce bon vieux Tobias ?

Source article : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top