Lakers

Question : sur qui Kobe prend exemple pour dominer le game à 36 ans ? Réponse : Paul Pierce !

Il y a quelques jours, nous vous proposions ici la traduction complète de l’entretien réalisé entre Sports Illustrated et le Mamba, offrant pas mal d’informations et de détails sur le quotidien du Laker.

Ce qu’on sait aujourd’hui, et que Kobe a dû réaliser avec le temps, c’est qu’à 36 ans et avec une opération du tendon d’Achille qui a déjà mis un terme à de nombreuses carrières, un athlète ne peut plus autant compter sur ses qualités athlétiques. Son jeu doit évoluer, sa vision aussi, afin de continuer à dominer dans tous les registres sans finir blessé au bout de quelques rencontres. Une réalité difficile à accepter pour un compétiteur comme Bryant, qui avait repoussé déjà bien comme il faut les lois de la nature en dominant la saison 2012/2013, injectant son propre sang dans son genou en Allemagne pour revenir plus puissant et défendre en pression tout terrain sur les meneurs. Malheureusement, le destin en aura voulu autrement, et après 18 mois sans véritable compétition l’heure est au changement. Comme dirait François Hollande.

On l’a vu avec de nombreux athlètes, un certain Michael Jordan et son fadeaway par exemple, l’âge vous force à modifier votre jeu et à vous reposer sur des fondamentaux plus précis. Des prises de positions plus réfléchies, des feintes et un jeu de jambes impeccable : il suffit de voir Tim Duncan ou Paul Pierce continuer à dominer leur poste pour se rendre compte qu’au basket, il ne suffit pas de monter jusqu’au plafond et faire le 100 mètres en 9,60 pour donner des leçons. Ainsi, Kobe réalise qu’il doit davantage se reposer dans cette catégorie, plutôt que de vouloir nier l’évolution naturelle de l’être humain qui perd en qualités physiques. Et en tant que joueur de champ, il est évident que l’exemple à suivre est Paulo plutôt que Timmy : le Mamba a ainsi annoncé à plusieurs de ses proches que le joueur qu’il allait désormais étudier est le natif d’Oakland.

Désormais chez les Wizards, The Truth est un modèle de fondamentaux depuis des années, lui qui a martyrisé bon nombre d’ailiers par sa capacité à utiliser son corps, chercher les lancers et réaliser un effort intense uniquement quand nécessaire. Qui n’a pas entendu Pierce crier à gorge déployée en allant au panier, afin de gratter deux lancers et forcer son défenseur à commettre une faute ? Qui n’a pas vu Pierce modifier les règles de la NBA en interdisant le fameux rip-through, ce geste qu’il utilisait à merveille en claquant ses bras contre ceux de son défenseur tout en espérant obtenir la faute à trois points ? Qui n’a jamais vu Paulo assassiner une équipe au buzzer en imposant son boule en tête de raquette avant de claquer un tir sans forcer ? Depuis des années, la légende des Celtics a confirmé qu’on pouvait se faire respecter à son poste sans monter forcément à l’arceau. Et si lui comme Kobe sont encore capables de punir pas mal de monde sur pénétration, il serait enfin temps pour Kobe de rejoindre cette équipe de vétérans plus malins que les autres.

Les fondamentaux et la connaissance du jeu, Kobe a tout ça sans la moindre hésitation. Mais pour un compétiteur aussi borné que lui, difficile de lâcher prise ! Bryant deviendra-t-il ce vétéran injouable techniquement, ou se blessera-t-il une nouvelle fois en voulant nier la réalité ? Affaire à suivre…

Source : CBS Sports

Source image : JircaTumblr

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top