Nets

Les fans de Brooklyn trollés par… le compte Twitter officiel des Nets

Au delà de la dure défaite encaissée cette nuit par les Nets en terre canadienne, ce sont aujourd’hui les fans de l’équipe qui en prennent pour leur grade, c’est tout simplement le compte Twitter officiel des Brooklyn Nets qui aura adressé une pique bien sentie aux fans de la franchise, à propos de leur ferveur pas si loin d’être inexistante.

Malgré un come-back bien orchestré dans les dernières secondes, mais malheureusement foutu en l’air par une passe hasardeuse d’Andray Blatche. Les Nets inquiètent au niveau du fond de jeu. Incapables de trouver des solutions en équipe, même les vieux loups de mer que sont Paul Pierce et Kevin Garnett ne répondent plus présent, et trainent leur vieille carcasse sur le parquet comme des âmes en peine. Et désormais, les Nets doivent faire avec les railleries venant du… compte Twitter officiel de leur propre équipe à l’encontre des supporters, ou plutôt spectateurs.

troll

« Prenez note, fans des #Nets – C’est à ça que ressemble une vraie ambiance de PlayOffs, mettez votre DVD et prenez des notes #RAPTORSvNETS – LR »

Un petit taquet à peine dissimulé via les réseaux sociaux, qui critique l’ambiance faiblarde des travées du Barclays Center, et qui vante par la même occasion les mérites des fans du Air Canada Center pour leur ferveur et la voix qu’ils donnent pour soutenir leur équipe chaque soir de match. Et pour dire à quel point ces Canadiens sont fous de leur équipe, lors des matches à l’extérieur, il n’est pas rare de les voir se rassembler devant un écran géant disposé en ville, pour ne pas qu’ils perdent une miette des exploits de leur équipe fétiche, une ferveur que l’on ne retrouve pas à BKN, mais on espère que ce petit gazouillis servira d’électrochoc pour une franchise qui en aura besoin quoi qu’il arrive…

Alors que Brooklyn est mené 3-2 dans cette série, et que le prochain match se jouera au Barclays Center, les joueurs devront se mobiliser pour ne pas essuyer un revers synonyme de vacances anticipées, et pour cela, ils auront également également besoin d’un public qui se réveille et qui soit prêt à jouer le rôle du 6ème homme. Rendez-vous dans la nuit de vendredi à samedi, à 1h du matin pour les insomniaques.

source image : NY Post
source texte : NY Daily News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top