Playoffs NBA

Preview de la série Toronto Raptors – Brooklyn Nets : les Nets doivent-ils vraiment craindre ces Raptors ?

Peut-être la série la plus ouverte et la plus indécise de ce premier tour alléchant. À des années-lumières l’une de l’autre, les deux équipes vont s’arracher pour chaque victoire à domicile. La différence sera-t-elle faite à l’extérieur ?

Raptors et Nets : l’une en plein rêve, l’autre mise sur l’expérience

Finissant l’année en trombes, les Toronto Raptors ont remporté 10 des 15 derniers matchs de la saison. Les joueurs de Dwane Casey ont débuté le mois d’avril sur une série de quatre victoires consécutives avant que le coach ne décide de ranger ses titulaires. Les Raptors ont hâte de mettre les pieds dans le plat, fiers d’une forte alchimie de groupe. Lowry, DeRozan et Terrence Ross réalisent prouesse sur prouesse. La franchise a enregistré cette année le meilleur bilan de son histoire et accède à des phases finales qu’elle n’a pas connu depuis 2008. Troisième de la Conférence Est, la ville est en pleine ébullition et l’atmosphère promet d’être électrique au Air Canada Center dès le début de la série.

De l’autre côté de la rivière, les protégés du « rookie coach » Jason Kidd possèdent eux aussi de multiples espérances. Longtemps positionnés à la cinquième place, ceux-ci ont fait le choix critiquable d’éviter les Bulls de Chicago, préférant donc se rendre dans le brasier canadien plutôt que dans l’Illinois. Or, ce premier tour s’apparente davantage à un virage glissant pour une franchise qui n’a pas lésiné sur les moyens en début de saison, à hauteur de 180 millions dépensés en transferts. Néanmoins, l’écurie de Mikhaïl Prokhorov demeure favorite d’une courte tête étant donné les joueurs d’expérience qui la composent, une expérience qui devra se montrer extrêmement prééminente si Brooklyn souhaite se défaire de ses valeureux adversaires, déterminés comme jamais.

Les affrontements en saison régulière : égalité 2-2

Les deux équipes ne sont pas parvenues à se départager en saison régulière. Brooklyn s’est imposée au Canada en Novembre dernier. Les Raptors ont ensuite raflé les deux confrontations de janvier. Enfin, les Nets ont égalisé la série sur leurs terres il y a un peu plus d’un mois. La troisième opposition entre les deux a certainement été la plus explosive ! Les Canadiens sont venus s’imposer à Brooklyn dans les dernières secondes de la rencontre avec un panier de Pat Patterson, suite à une interception purement « clutch » (104-103). Kyle Lowry était en feu ce soir-là, inscrivant 20 points dès la première mi-temps et un des plus beaux halfcourt shots de la saison !

Le bilan de l’infirmerie

Pas grand chose à signaler côté canadien. Toronto a récupéré Patrick Patterson il y a quelques semaines. L’intérieur est très important dans la rotation de Dwane Casey. Effectif complet pour les Raptors. A l’inverse, voilà bien une arme dont ne bénéficieront pas les Nets : la jeunesse insouciante. La santé physique et mentale de Kevin Garnett aura une importance toute particulière lors des différents débats à mener, de même que celle de Paul Pierce et d’Andreï Kirilenko, souvent ménagés par Kidd au cours de l’année. Enfin, ne pas omettre le déficit causé par l’absence de Brook Lopez dans le secteur intérieur des Nets. Bien que les Canadiens ne soient pas des foudres de guerre dans ce secteur du jeu, la non présence du pivot pourrait s’avérer bien plus préjudiciable que prévue…

Les facteurs X de la série

Plus que tous les autres, le vecteur principal de cette série résidera dans l’élévation du niveau de jeu. Chaque équipe devra faire abstraction des festivités de la saison régulière et muscler ses performances. Toronto cherchera de grosses prestations de la part de son duo Kyle Lowry – DeMar DeRozan. Pour Brooklyn, le salut peut venir de ses vétérans Paul Pierce et Kevin Garnett, experts de la postseason. Jason Kidd comptera sur ses atouts Marcus Thornton, Andray Blatche et Miles Plumlee pour devancer les intérieurs canadiens. Au cœur de la série, deux confrontations qui pourraient faire basculer les hostilités : le duel de meneurs entre Kyle Lowry et Deron Williams et celui des shooteurs avec Terrence Ross et Mirza Teletovic.

Le pronostic de la Rédaction

Après moultes délibérations et hésitations légitimes, ce serait les Nets qui l’emporteraient d’un chouïa. Laissant présager un affrontement tendu, semblable à une longue guerre des tranchées au meilleur des 7 matchs, cette série s’annonce palpitante avec, en son noyau, une opposition de style virulente qui en ferait pâlir plus d’un. Terrifiants à domicile et altruistes en dehors de leurs bases, les Raptors peuvent véritablement croire en leurs chances de renverser l’armada « oligarque » d’une franchise composite de Brooklyn, très solide quand elle s’y met. Allez, d’un cheveu, Brooklyn passera sur le score final de 4-3 !

Le calendrier

Screenshot 2014-04-18 at 15.43.00

Leur top 10 de la saison

Celui des Raptors…

…et voici celui des Nets !

Preview rédigée en étroite collaboration avec Nicolas.

Source image : Sports Illustrated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top