Suns

Posé : P.J. Tucker se sent bien au milieu des cactus et souhaiterait finir sa carrière à Phoenix

Par les temps qui courent, peu de joueurs sont enclins à s’installer dans un club indéfiniment, préférant généralement voguer au gré de leurs envies chez le plus offrant ou le plus challenging. Heureusement, il reste encore des exceptions comme P.J. Tucker, qui, avec un augmentation de salaire amplement méritée, se verrait bien prolonger son séjour dans les terres arides de l’Arizona jusqu’au crépuscule de sa carrière de basketteur professionnel.

Compilant 9,6 points, 6,6 rebonds, 1,8 passes et 1,3 interceptions de moyenne en 72 matches disputés avec les Suns cette saison, P.J. Tucker réalise, et de loin, le meilleur exercice de sa courte carrière professionnelle – il joue actuellement sa deuxième saison complète dans la Grande Ligue à l’âge de 28 ans. Il a démontré soir après soir qu’il méritait sa place de starter dans l’effectif de Jeff Hornacek et que les 884 000 dollars qui noircissent son chèque cette année sont clairement indignes de son talent.

« Ils ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Je pense que j’ai dépassé leurs attentes et les miennes avec. Bien sûr, j’aimerais terminer ma carrière en tant que Sun. L’amour que j’ai pour cette organisation ne changera jamais. Ils m’ont offert la chance de prouver mon talent. C’est presque émouvant pour moi de penser à tout ce que j’ai traversé et à l’opportunité qu’ils m’ont donné de faire ce que j’ai fait. Quand je m’assois et que je pense à ça, ce que je ne fais jamais, c’en est trop. Je leur serai toujours redevable, » développait avec passion Tucker à notre confrère d’Arizona Central, Paul Coro.

Le produit de l’université de Texas sera restricted free agent à la fin de la saison et devrait se voir offrir un contrat beaucoup plus luisant que celui qui est le sien actuellement. Ce sera alors à Phoenix d’égaler ou non cette offre pour conserver son ailier :

« Ça aide quand vous avez un gars qui arrive au moins à faire travailler les scoreurs adverses pour les faire mériter leurs points. Nous lui mettons beaucoup de pression pour défendre ces joueurs là et il fait du bon boulot, » déclarait Hornacek qui attend probablement de ses dirigeants qu’ils conservent Tucker plus longtemps.

Fort défenseur prenant généralement à charge la star adverse, P.J. Tucker passe du bon temps à Phoenix et ne voit aucune raison de changer d’horizon. Les Suns, toujours dans la course à une place qualificative pour les PlayOffs, seraient bien avisés de lui faire confiance pour construire un effectif solide en vue des belles saisons à venir.

Source texte : Arizona Central | Source photo : galleryhip.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top