Los Angeles Clippers

Blake Griffin lucide : « Je ne me considère pas comme un MVP cette année »

Cette saison, Blake Griffin a encore franchi un nouveau palier dans sa carrière. Il n’est plus une simple usine à highlights et possède désormais une palette offensive à même de détruire toutes les défenses de la ligue. Parfois cité dans la MVP Race, il a malgré tout conscience que cette saison porte le sceau de Kevin Durant et Lebron James. Pas la nouvelle du siècle mais au moins la preuve que le rouquin a la tête sur les épaules, même en haute altitude…

Après avoir marqué hier plus de 20 points (26 exactement) pour la 27ème fois consécutive dans la défaite des Clippers face à Denver, Blake Griffin a donné son avis sur une idée qui commençait à faire son chemin ces dernières semaines. L’idée de le voir s’immiscer dans la course au titre de MVP, porté par ses performances parfaites en 2014 et le très bon parcours des Clipp’s.  La réponse est nette et sans fioritures:

« Le trophée de MVP se jouera entre 2 mecs et je n’en fais pas partie. »

Si pour une grande partie de la fourmilière NBA, le trophée se jouera effectivement entre Durant et James, certains évoquent tout de même le fait que Griffin pourrait jouer les troubles fêtes dans le duel que se livre les 2 favoris, même si la majorité des penseurs de notre sport estiment à raison que Blake reste à distance respectable de ce duel de stars…

6ème scoreur de la ligue (24.3 points), il tourne même à 27.3 points (à 55.2%) depuis 27 matches et le début de la série dont on vous parle plus haut. 13ème rebondeur (9.7 prises), 14ème au pourcentage aux tirs (53.5%) et 5ème au nombre de double-doubles (38), il a pris une dimension énorme cette saison et vient d’ailleurs d’être élu joueur de la semaine à l’Ouest. Toujours aussi altruiste dans ses déclarations, il préfère mettre en avant le collectif et l’état d’esprit de ses coéquipiers. Trop mignon.

« Tous ces matches qu’on a gagné, c’était avant tout un effort collectif, chacun a fait sa part du boulot. Je ne pense pas qu’un seul joueur soit à l’origine de ces bons résultats. C’est simplement ce qui arrive quand tout le monde regarde dans la même direction. »

Interrogé sur la forme actuelle de Griffin, Doc Rivers a, lui, préféré ne pas s’attarder sur le sujet en déclarant ne pas ressentir le besoin de militer pour quel-qu’honneur qu’il soit en faveur de l’un de ses joueurs.

Il faut dire que niveau décorations, les Clippers pourraient bien faire la Une en fin de saison. En effet DeAndre Jordan et Jamal Crawford font ainsi partie des favoris pour respectivement le trophée de Defensive Player Of the Year et celui de 6th man. Interrogé à ce sujet, le coach a une nouvelle fois calmé tout le monde:

« Je serai toujours heureux si l’un de mes joueurs remporte une distinction de ce genre. Mais ne comptez pas sur moi pour leur faire de la pub… »

Des joueurs dans la course aux awards de fin de saison, un collectif soudé et un coach qui remet tout le monde en place. Les Clippers se mettent quand même furieusement à ressembler à un candidat au titre. Bien partis pour finir sur le podium à l’Ouest, il reste maintenant à confirmer en Playoffs, ce qui serait une nouveauté pour « l’autre équipe » de L.A. Et avec un Blake Griffin sur une autre planète, la tâche n’en sera que simplifiée…

source: latimes.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top