Knicks

Breaking News : Victoire des Knicks !

Les Knicks ont stoppé l’hémorragie. En arrivant dans le Minnesota hier, ils restaient sur 7 défaites consécutives et une seule victoire lors des 11 derniers matchs. Parfois, on se demande même comment il est possible que Mike Woodson soit encore le coach de cette équipe tant le jeu pratiqué et la mentalité affichés sont décevants cette saison du côté de la Big Apple.

Mais Woody était bien là, la nuit dernière, sur le banc et ses Knicks ont même gagné !! Et jouant plutôt bien en plus ! Carmelo Anthony a marqué 33 points tout en étant assez propre au tir (14/27), en prenant 5 rebonds, en distribuant 5 passes décisives et en interceptant 3 ballons. Un match complet donc pour l’homme qui va bientôt valoir plus de 100 millions. Woodson avait fait le choix, pour le deuxième match de suite, d’utiliser Amar’e Stoudemire en titulaire au poste 4 aux côtés de Chandler. Force est de constater que ce duo fonctionne bien. Les deux joueurs sont complémentaires en attaque puisque le Stoud’ aime jouer dans le périmètre et pouvoir shooter à mi-distance, ce que Chandler est incapable de faire. Ils se complètent également très bien en défense puisque le grand Tyson défend ce qu’Amar’e n’aime pas trop faire… Mais l’ex-Sun est quand même un beau bébé de 2m08 pour 115 kg, il prend de la place sous un cercle, il prend des rebonds et peut venir boucher quelques trous en aide (de temps en temps). Hier d’ailleurs, Stoudemire est à créditer d’un match tout à fait intéressant avec 18 points, 8 rebonds et 2 contres pendant que Chandler marquait 15 points et prenait 14 rebonds.

Sur les lignes arrières new-yorkaises, Raymond « Big Mac » Felton a joué juste. Il a su attaquer le cercle aux bons moments, a bien faire tourner la balle et s’est montré assez saignant sur les lignes de passes adverses. Résultat : 18 points à 5/8 au tir, 8 passes décisives et 4 interceptions pour le meneur pendant que son acolyte du backcourt, JR Smith, faisait un match sobre (14 points, 5 rebonds et 5 passes). Enfin bref, les 5 majeur des Knicks a fait un bon match. Pas de quoi sauter au plafond ni réellement de quoi chambouler la hiérarchie à l’Est pour arracher un spot en PlayOffs mais suffisamment pour que Tyson Chandler tacle sèchement Kevin Love en interview sur les bords du parquet juste après le match :

La journaliste demande à Tyson Chandler quels étaient les défis à relever et les avantages à tirer de la confrontation avec Kevin Love. Ce à quoi Chandler répond :

« Il peut tellement bien profiter des espaces loin du cercle donc nous avons du faire de notre mieux pour le serrer. »

« Ok.. Et comment avez-vous pu tirer avantage de cette opposition de votre côté ? » reprend la journaliste.

« Oh c’est simple… Il ne sait pas défendre ! » répond le pivot new-yorkais.

Et BIM ! En voilà un bon gros tacle glissé ! Tyson Chandler s’est lâché sur ce coup mais, en même temps, il ne fait que dire la vérité. Kevin Love ne sert à rien en défense. Il ne fait que prendre des rebonds ce qui est déjà bien mais loin d’être suffisant. Cependant, si les Knicks ont réussi à marquer 118 points hier, ce n’est pas uniquement de la faute de K-Love. Honnêtement, et ce n’est pas nouveau, autant cette équipe des Wolves est excitante offensivement, autant elle fait pitié défensivement. Le duo Pekovic-Love est certainement la paire d’intérieurs la plus soft en défense de toute la ligue. Kevin Martin ne sert à rien lorsqu’il s’agit de récupérer la balle pendant que Corey Brewer passe plus de temps à se préparer pour foncer en contre-attaque qu’à réellement défendre. Ricky Rubio n’est pas non plus un pitbull mais il a au moins le mérite d’essayer et de faire beaucoup d’interceptions. Le seul joueur du roster des Wolves qui sache un minimum défendre est Luc MBah A Moute mais Rick Adelman ne le fait quasiment pas jouer… Pas étonnant dans ces conditions de voir ces Timberwolves incapables de contenir l’attaque des Knicks et plus généralement incapable de se mettre dans de bonnes conditions pour aller chercher les PlayOffs malgré leur talent et leur potentiel.

Avec cette défaite, Minnesota se retrouve avec un bilan de 30-30 à la 10ème place à l’Ouest et franchement, il est difficile de les imaginer faire un run suffisamment conséquent pour arracher un spot dans les 8. Les Knicks eux ne sont mathématiquement pas encore hors course pour les PlayOffs mais il leur faudrait enchaîner un gros paquet de victoires pour espérer. Finalement, Knicks et Wolves sont dans le même bateau, celui des équipes qui vont bientôt pourvoir regarder vers la saison prochaine…

Highlights du match

Source image : nypost / Getty Images.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top