Nets

Brooklyn scalpe les Hawks façon « Mary Poppins »

Se retrouvant sur la scène européenne l’espace d’une rencontre, les Brooklyn Nets et les Atlanta Hawks s’affrontaient ce soir à Londres pour les bienfaits de l’opération marketing, les « NBA Global Games ». Marchant sur un nuage durant tout le match, les hommes de Jason Kidd ont surclassé de la plus belle des manières les protégés de Mike Budenholzer, 127 à 110.

L’air londonien ainsi que les bonnes résolutions prises par les pensionnaires de la banlieue new-yorkaise en ce début d’année 2014 semblent porter leurs fruits, compilant un sixième succès en sept matchs. Partie sur les chapeaux de roue, la rencontre bascule rapidement à l’avantage des « Oligarques », guidés par un Joe Johnson possédé depuis déjà plusieurs confrontations (29 unités au compteur et 5 passes décisives, le tout à 11/15 aux tirs). Grandement soulagés par le retour d’Andreï Kirilenko dans l’intensité défensive, les Nets subjuguent des Hawks qui peinent à trouver des solutions offensives mais résistent tant bien que mal jusqu’à la mi-temps aux assauts adverses par une présence à l’intérieur fiable, confirmant par la même occasion leur position stabilisée dans la conférence Est. Millsap, Antic et Elton Brand cumulent 31 points sans oublier les 17 points de Mike Scott en sortie de banc, en attendant de voir briller de mille feux leur shooteur adoubé par la foule, Kyle Korver, dont le lancement de la machine à trois points se fait désirer.

Or, il n’en sera rien car la partie dérive à sens unique à la reprise des vestiaires, Brooklyn finissant à 58,2 % aux tirs et 38 passes décisives. Le mot « défense » est alors jeté aux oubliettes et le spectacle bat son plein, avec un « garbage time » étendu à plus de 15 minutes, conclu par le 108ème panier consécutif à longue distance inscrit par Korver, son unique de la rencontre, l’ancienne gâchette des Sixers plus que jamais enraillée (1-9 au total). En somme, trop de fish-and-chips mal digérés pour les Hawks, littéralement dominés par leurs adversaires du soir, ces-derniers définitivement en pleine bourre depuis le retour dans l’effectif de leur « AK-47  » performant. Prochain match pour les Nets de Brooklyn ce lundi pour la revanche du derby de la Big Apple face aux Knicks, alors qu’Atlanta recevra le Heat de Miami, ce-dernier restant sur trois revers d’affilée.

Source texte : nba.com / Source image : sport.uk.msn.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top