News NBA

[Débrief] Game 4 : Pas de star, pas de victoire pour Denver

La claque de la réalité peut des fois faire bien mal. George Karl, qui prône la somme de ses individualités plutôt que le succès autour d’une star, vient d’en manger une à nouveau. Les Nuggets possèdent certes un groupe homogène, mais il leur manque une star, une. Du calibre de Stephen Curry par exemple.

Ce qu’il s’est passé

Difficile d’expliquer le match, tant il a montré différents visages à différents quart-temps. Denver commençait bien la partie en boîtant Curry sur chaque possession, forçant le meneur des Warriors à faire tourner le cuir : Andrew Bogut réalise alors une première mi-temps trois étoiles, dont un patator monstrueux sur JaVale McGee. Klay Thompson et Jarrett Jack font également le taff, pendant que les visiteurs galèrent à trouver de vraies solutions. En défense comme en attaque, Golden State montre que la demi-finale leur appartient et qu’un gouffre sépare ces deux franchises. De quoi franchement se demander si ce ne sont pas eux les troisièmes à l’Ouest, et Denver le 6, mais également l’importance d’un Danilo Gallinari dans l’effectif. Habitués à défendre puis courir au Pepsi Center, Anre Iguodala et ses potes se retrouvent face à un mur tout jaune, et la pause n’annonce rien de très optimiste pour eux.

Ce qui aurait dû se passer

C’est alors que le troisième quart-temps débute, ou plutôt le Human Torch Show : Steph Curry prend feu et mitraille comme un mec qui vient d’acheter NBA 2K. Son spectacle est un régal, plusieurs joueurs avoueront avoir perdu l’ouïe tellement la foule est en délire, il n’y a plus d’horloge, d’heure, de score. Le génie des Dubs finit le quart-temps avec 22 points, tous marqués en l’espace de six minutes. Ce qui ressemblait à un match calme et possiblement rattrapable par Denver se transforme en mixtape pour fan de base de la NBA. On se retourne du coup vers les Nuggz, qui pointent immédiatement Iguodala, injustement : son salaire de franchise player ne délivre pas assez sur le terrain. Sa polyvalence est magnifique certes, mais les fans de la franchise du Colorado souhaitent gagner des matchs, pas seulement bien jouer. Est-ce la fin de la série ? Déjà ? Denver pourra se rattraper à la maison, mais on sent que leur moral est au plus bas. Il n’y a plus qu’à aller les chercher du côté de Mark Jackson.

Les réactions des deux côtés

« Les 48 prochaines heures vont être difficiles, et c’est peu dire. » George Karl rendrait-il déjà les armes ?

« Dès qu’il dépasse la moitié de terrain, je m’occupe de poser des écrans car n’importe quelle distance est la bonne. » Andrew Bogut avoue jouer avec le meilleur shooteur qu’il ait vu.

Prochain match

Jeudi 2 Mai, à Denver, pas encore d’horaire annoncé.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top