News NBA

Les remords de Deron Williams

Deron Williams a admis vendredi qu’il était en partie responsable du départ d’Avery Johnson.

Le meneur de Brooklyn a déclaré au New York Times : « J’ai l’impression que si j’avais mieux joué, (…) et que nous avions remporté plus de matches, il serait toujours là« . Il est vrai que le joueur, qui a couté 98.8 millions de dollars à son arrivée chez les Nets en 2011, est loin de répondre aux attentes placées en lui en ce début de saison. D-Will tourne à 16.6 points, soit sa deuxième plus mauvaise stats depuis le début de sa carrière chez les Jazz, et semble avoir perdu son adresse (39.8% au général et 29.5% à 3 points) et son impact sur le jeu des Nets.

Deron Williams a une réputation de découpeur de coaches

Cette situation commence à nuire au barbu de Brooklyn qui est dépeint par les spécialistes comme un découpeur de coaches. « Il a la réputation de faire virer ses coaches » a repris Charles Barkley jeudi dernier au micro de TNT. Le commentateur poursuit : « Peu importe ce qui s’est passé à Utah, c’est arrivé. Peu importe ce qui s’est passé à Brooklyn, c’est arrivé. Maintenant c’est à Deron Williams de réagir. Il est temps pour lui d’élever son niveau de jeu ou de la fermer.« 

Bien que Deron Williams ne soit pas le seul à decevoir dans l’effectif des Nets, il est le leader dans cette équipe et devrait pouvoir répondre présent peu importe schéma de jeu dans lequel il se trouve. Ses plaintes publiques au sujet des systèmes de jeu de son désormais ancien coach semblent avoir fait leur chemin.

Source : New York Times.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top