Salaires joueurs Brooklyn Nets

Découvrez les salaires des joueurs des Brooklyn Nets pour la saison 2018-19. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque de Brooklyn se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Nom 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22 2022-23
Dwight Howard (waived) $18,919,725
Allen Crabbe $18,500,000 $18,500,000
DeMarre Carroll $15,400,000
Kenneth Faried (waived) $13,314,045
Jared Dudley $9,530,000
Joe Harris $8,333,333 $7,666,667
D’Angelo Russell $7,019,698 $9,160,706
Deron Williams (stretched) $5,474,787 $5,474,787
Ed Davis $4,449,000
Rondae Hollis-Jefferson $2,470,357 $3,594,369
Jarrett Allen $2,034,120 $2,376,840 $3,909,902 $5,661,538
Shabazz Napier $1,942,422 $1,845,301
Caris LeVert $1,702,800 $2,625,718 $3,762,654
Spencer Dinwiddie $1,656,092 $10,605,084 $11,453,491 $12,301,898
Dzanan Musa $1,632,240 $1,911,600 $2,002,800 $3,615,054 $5,422,581
Rodions Kurucs $1,618,320 $1,699,236 $1,780,152 $1,861,068
Treveon Graham $1,512,601 $1,645,357
Greg Monroe (waived) $1,512,601
Total: $117,164,254 $67,105,665 $22,908,999 $23,439,558 $5,422,581

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé en dehors de Dwight Howard (coupé pour ensuite s’engager à Washington) est Allen Crabbe. L’arrière, qui a signé un contrat de 75 millions de dollars en 2016, touche 18,5 millions de dollars cette saison. Il devance DeMarre Carroll, l’ailier sur qui le management a décidé de dépenser 15,4 millions de dollars cette année.

L’été 2019 s’annonce plutôt mouvementé du côté de BK. Le management new-yorkais sera débarrassé pour de bon des salaires de Dwight Howard, Kenneth Faried et Greg Monroe, qui ne jouent même plus chez les Nets. De quoi libérer quasiment 34 millions de dollars dans le cap. De plus, certains des plus gros salaires de la franchise (DeMarre Carroll, Jared Dudley et Ed Davis) seront agents libres non restreints à l’intersaison, et aucun n’est vraiment une priorité pour le front office local. Les dossiers D’Angelo  Russell et Rondae Hollis-Jefferson sont eux plus épineux. Pouvant prendre leurr qualifying offer cet été, les deux jeunes joueurs testeront probablement le marché. Nul doute que Brooklyn souhaitera garder son meneur fraîchement all-star, à voir pour RHJ. Ensuite, Allen Crabbe risque clairement de prendre sa player option à plus de 18 millions l’année, ce qui laissera un peu moins de marge de manœuvre au management pour attirer des stars dès le 1er juillet.  Enfin, Shabazz Napier et Treveon Graham possèdent tout deux une année de contrat supplémentaire non garantie, mais peu chère dans les deux cas. Ces joueurs de rotation pourront peut-être passer le cut pour l’exercice 2019-20.

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 123 733 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 101 869 000$ cette année.

Avec 117,164,254 dollars dépensés contractuellement cette saison, les Nets dépassent largement le Salary Cap mais ce n’est pas grave car tout semble orienté vers l’été prochain, puisque les prédictions financières pour la saison 2019-20 sont à 67,105,665$. La flexibilité est bonne, la free-agency s’annonce exaltante.


To Top