Sixers

Les Rockets gâchent le retour de James Harden : victoire de Houston après deux prolongations, cette jeunesse a fière allure

Joel Embiid 6 décembre 2022

Ci-joint la tête de Joel quand il a vu la feuille de stats de James Harden.

Source image : NBA League Pass

La logique aurait voulu que les Sixers profitent de ce déplacement à Houston pour monter en puissance. James Harden était de retour après un mois d’absence, Joel Embiid avait les crocs, mais comme souvent en NBA, le scénario a décidé de contredire les prévisions.

Les stats maison de Hardenico c’est juste ici

Le dernier match de James Harden ? Le 2 novembre, ouais ça fait une paie. 22 points, 7 rebonds et 10 passes de moyenne pour la barbe, autant ne pas vous faire de dessin : oui Ramesse est un élément plus que central des Sixers, même si son absence (couplée rapidement à celle de Tyrese Maxey et un temps à celle de Joel Embiid) fut plutôt bien gérée par la franchise de Philly, notamment grâce à l’apport de Shake Milton aka le remplaçant parfait.

Cette nuit à Houston il fallait donc remettre le moteur en marche, le moteur d’une équipe qui retrouve peu à peu toutes ses forces vives, une équipe qui restait sur deux défaites face aux Cavs et aux Grizzlies et qui doit impérativement se bouger pour ne pas voir les premières places de la Cobférence Est disparaitre dans le brouillard. Pour son retour James Harden devait également faire face à une grosse charge émotionnelle puisqu’il devait performer sur un parquet et dans une salle qu’il connait très bien, et disons que de ce côté-là… ce fut mi-barbe mi-raisin. 21 points, 4 rebonds, 7 passes et 2 steals, pas mal, 4/19 au tir dont 0/8 à 2-points et 7 ballons perdus, pas top. On ne lui en tiendra pas rigueur surtout qu’il a probablement du fêter son retour en ville en passant taper une bise à quelques tenancières du centre-ville, mais quoiqu’il en soit il y avair donc, autour de ce petit évènement, un match de basket à jouer, et au final ce sont les Rockets qui s’en sont le mieux sorti.

Malheur pour James Harden et malheur pour Joel Embiid, également, lui qui aura fortement dominé les jeunes intérieurs texans, notamment un Alperen Sengun ciblé en défense. 39/7/3/2/2 pour Jojo le Frenchie, mais… l’action du match pour lui, et ce n’est pas positif. Une faute sur Kevin Porter Jr. à trois secondes de la fin de la prolongation, la possibilité pour KPJ de plier le game mais un lancer laissé en route… et tout le monde part en deuxième overtime, tout le monde sauf Joel Embiid, car cette faute était sa sixième.

Alperen Sengun prend également sa sixième sur une filouterie de P.J. Tucker ? PJ ferait mieux de mettre des tirs tiens, car si le sneaker addict y parviendra enfin lors de cette deuxième OT, Eric Gordon, KPJ encore lui et Jabari Smith Jr. vont très vite valider la win des Rockets, quatre jours après une autre victoire très encourageante face aux Suns. Une bien belle colonie de gamins, encore un gros match de KJ Martin et, surtout, de Tari Eason en sortie de banc, et donc Philly dans les cordes avec cette troisième défaite de suite pour eux et un bilan de 12-12 peu glorieux.

Les stats c’est un peu plus haut, les images c’est un peu plus bas, et pour la suite ce sera vendredi pour les Sixers, et ce sera face aux Lakers d’un Anthony Davis stratosphérique en ce moment. Les Rockets ? Ils affronteront les Spurs jeudi, et quelque chose nous dit que ce match ne sera pas forcément le plus disputé de l’année.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top