Magic

Jonathan Isaac ne reviendra pas cette saison : rendez-vous en octobre pour voir le freak reprendre ses travaux

Jonathan Isaac

Tu dates chacal.

Source image : NBA League Pass

Ce mardi, 589 jours après sa blessure, nous avons eu des nouvelles de Jonathan Isaac. Le freak du Magic ne rejouera pas avant la fin de saison régulière, et comme les Floridiens ne sont pas dans la meilleure des postures pour espérer une qualification en Playoffs, ce n’est qu’en octobre que nous le retrouverons. On débrief.

C’était le 3 août 2020, dans la bulle d’Orlando. Quand un simple match de saison régulière face aux Kings s’est transformé en gros drama. Alors qu’il filait au drive – un drive classique, tout en jeu d’appuis – Jonathan Isaac s’est fumé le genou. La sentence tombe dans la foulée, c’est une déchirure du ligament croisé antérieur du genou gauche. Presque deux ans après, Jonathan Isaac n’a toujours pas refoulé un parquet. Dans un communiqué publié ce mardi, les propos du président des opérations basket Jeff Weltman sont retranscrits. L’homme en poste depuis 2017 a annoncé que le 6ème choix de la Draft 2017 ne reviendrait pas avant la fin de saison régulière. Le Magic ayant le second pire bilan de la Ligue avec 18 victoires pour 51 revers, même si de retour pendant la campagne de Playoffs, Jonathan Isaac serait en vacances. Il va donc falloir patienter encore un peu avant de revoir celui pour lequel l’aventure NBA prenait une tournure intéressante juste avant qu’il ne se pète. On parle d’un ailier de 2m11, défenseur d’élite et pas moins mobile que ses vis-à-vis. Sur l’exercice 2019-20, son dernier en date, Jonathan Isaac posait 11,9 points, 6,8 rebonds, 1,4 assist et 1,6 interception à 47% au tir dont 34% à 3-points. Il débordait de confiance, à seulement 22 ans, et semblait promis à un avenir doré. Lui et Mo Bamba, les visages du renouveau d’Orlando.

« Je comprends que cela puisse être frustrant pour nos fans, mais Jonathan a travaillé extrêmement dur et il est impatient de reprendre le jeu, c’est pourquoi nous devons continuer à gérer sa rééducation en gardant à l’esprit la situation dans son ensemble. » – Jeff Weltman, président des opérations basket du Magic

589 jours sont passés, Jonathan Isaac a 24 ans. Il soufflera sa 25ème bougie en octobre. Il a perdu du temps, et après le coup de frein placé dans son développement, le redémarrage s’annonce compliqué. C’est là toute la complexité de ce genre de profil. Un freak met du temps à progresser, peut monter très haut, mais s’il se blesse, mettra du temps à revenir. Et puis, attention à une éventuelle rechute. Il est donc aisé de comprendre la prudence avec laquelle le staff du Magic gère le cas Isaac. À quoi bon renvoyer l’ailier se tarter avec les Pistons dans un garbage time où Rodney McGruder et Jonathan Rousselle font leurs stats ? Le choix d’un été de préparation physique paraît plus érudit, et Jonathan Isaac reviendrait tout de suite avec un meilleur bagage technique. Eh oui, bien que nous n’ayons pas essayé, il est compliqué de regoûter à la NBA deux ans après l’avoir quittée, en pleine fin de saison, quand tout est déjà joué. C’est ce que semble sous-entendre Jeff Weltman quand il ajoute : « en gardant à l’esprit la situation dans son ensemble ». Plus longue sera l’attente, moindre sera la déception (on vient de l’inventer).

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top