PUBLI-RÉDACTIONNEL Lifestyle

Les parfums OKAIA x NBA : des flacons remplis d’histoire, pour garder sa franchise préférée dans la peau

OKAIA NBA Couv

Un mois avant Noël, les parfums OKAIA x NBA viennent embaumer votre cadis. Des flacons qui respirent l’identité de votre franchise préférée !

Source image : OKAIA

Un mois avant Noël, les parfums OKAIA x NBA viennent embaumer votre cadis. Des flacons qui respirent l’identité de votre franchise préférée, et dont les revêtements sont réalisés en collab’ avec une graphiste française. Et franchement, ça sent pas le vestiaire.

LA COLLECTION OKAIA X NBA EST DISPONIBLE DÈS MAINTENANT SUR OKAIA.COM

Dans un marché qui ne manque pas d’acteurs, celui de la cosmétique, OKAIA fait son trou à sa manière. Née de l’union entre MyCoach et le grand groupe de parfumerie Robertet, cette start-up conçoit, crée et distribue des parfums en partenariat avec l’univers de la pop culture, de l’entertainment et… du sport. Autrement dit, on peut très bien se retrouver avec un parfum La Famille Pirate inspiré des odeurs du dessin animé. Mais comme sur TrashTalk l’on ne parle pas de corsaires et de jambes de bois, c’est une fois encore la balle orange qui se retrouve au centre de nos préoccupations. Courant novembre, une collection de 7 nouveaux parfums OKAIA sous la licence NBA voit le jour : un flacon en l’honneur de la Grande Ligue, et 6 autres – tous 100% made in France – pour quelques uns de ses plus gros marchés. Pas de Cleveland à l’horizon donc – ce qui serait simplement revenu à calquer l’odeur de LeBron -, mais des parfums Lakers, Celtics, Heat, Nets, Bulls et Warriors. Comme l’entreprise met un point d’honneur sur la recherche et l’élaboration de ses eaux parfumées, il n’est en aucun cas question d’un pshitt-pshitt que l’on se met occasionnellement avant d’aller à la cantine. Le flacon est un bel objet, noble, qui une fois débouché, respire l’identité de la franchise concernée. Vous ne sauterez pas plus haut, mais les arceaux se baisseront pour vous sentir.

  • Le parfum NBA est un parfum prestigieux, à l’image de la meilleure ligue de basket au monde. Lorsqu’on se plonge dans ses fragrances, on peut entendre les dribbles, les pas aussi sûrs qu’effrénés des joueurs sur le parquet lustré, la fougue des contacts pendant les passes décisives, la rigidité du ballon entre les mains et l’odeur de nourrisson du crâne d’Adam Silver. Ses notes sont chaudes et nobles : le cuir rappelle le ballon emblématique, le bois l’odeur du terrain, la fraîcheur et l’or viennent sublimer l’ensemble pour incarner le dynamisme et la prestance d’une ligue mythique. C’était le parfum de Devin Booker lors de son premier rendez-vous avec Kendall Jenner (source : crois-nous).
  • Le parfum Los Angeles Lakers est un symbole de confiance. C’est l’équipe de Magic Johnson, de LeBron James et de Kobe Bryant, des joueurs irréprochables, mais qui ne manquent surtout pas de flamboyance. Ils sont créatifs et incarnent l’excellence. En attendant l’édition limitée de Russell Westbrook qui sent la pelleteuse et le chantier.
  • Le parfum Boston Celtics est l’un des plus atypiques, comme l’histoire de son club. Lorsqu’on s’immerge dans ses senteurs, on se sent submergé par l’héritage laissé par les Irlandais : des connotations européennes, une fierté exacerbée, la loyauté des supporters. Un héritage culturel qui se ressent dans les chants et les couleurs, teintés de vert et de mer. Des notes franches et naturelles : le bois se mêle à la bruine marine pour créer un ensemble frais rappelant les côtes Atlantiques de l’Irlande et de la côte Est. Ça donne presque envie de le boire.
  • Le parfum Miami Heat est un cocktail ensoleillé qui évoque la chaleur de l’emblématique cité floridienne, les agrumes, la jeunesse. Miami, la ville qui a vraiment le sens de la fête, la cité où le street art est roi, l’endroit idéal pour profiter de la vie. Le basket y est un sport neuf et l’équipe est bourrée d’ambition. Les notes sont fraîches, fruitées, gorgées de soleil, douces au premier abord mais pleines de caractère ensuite. Ce parfum a un sacré tempérament, comme Dwyane Wade et ses coéquipiers. À ne surtout pas offrir à Anderson Varejao.
  • Le parfum Brooklyn Nets est une fragrance avant-gardiste. Elle reflète la culture hip-hop et les influences underground du quartier le plus jeune et le plus branché de NYC. C’est là que bat le cœur de la vie artistique américaine, c’est là que l’on trouve la nouvelle vague culturelle. Les Brooklyn Nets sont à l’image de la ville : partis de rien, ils ont réussi grâce à leur volonté, leur travail. Et leur talent. À la fois oriental épicé mais aussi très frais, le parfum Brooklyn Nets sent le NYC cosmopolite, jeune et dynamique. Si Kevin Durant s’en empare, les défenseurs continueront de lui courir après sans jamais pouvoir le rattraper.
  • Le parfum Chicago Bulls aux notes puissantes et chaudes rappelle la puissance du taureau, emblème du club, et nous transporte dans les rues de Chicago. La franchise est puissante, limite violente, elle compte quelques-uns des joueurs les plus emblématiques de l’histoire du basket (Michael Jordan, Denis Rodman, Scottie Pippen). Un flacon à ne jamais laisser à côté des autres, il risque de les écraser.
  • Le parfum Golden State Warriors allie tendance et nature. San Francisco, située en bordure de l’océan Pacifique est une cité aux senteurs marines, jeune, branchée et dynamique. L’océan est omniprésent et il n’est pas rare de voir des éléphants de mer s’installer sur Pier 39, la jetée sur le port d’où l’on découvre le Golden Gate Bridge. On retrouve dans le parfum toute la fraîcheur marine de San Francisco, toute la coolitude de la ville, toute la niaque des Golden State Warriors. Un flacon à ne jamais laisser ouvert, si vous voyez ce que l’on veut dire.

Nous avons eu la chance de poser quelques questions à Cindy Barichello, General Manager chez OKAIA, qui nous a partagé son ressenti et son excitation à l’occasion de cette nouvelle collection.

TrashTalk : Qu’est-ce qui a motivé votre choix de s’associer avec la NBA ?

Cindy Barichello : Dans le domaine de la licence, on prend souvent un produit bon marché puis on met le logo dessus, et les gens l’achètent juste pour ce logo. Nous on s’est dit que l’on voulait vraiment raconter des histoires. L’an dernier, on a fait un test en lançant « Eau Bleue » avec la FFF, et ça a vachement bien marché. Si aujourd’hui, je veux être une marque qui soutient le sport avec un côté lifestyle, tout en racontant ces histoires, bah la NBA est juste incontournable. Elle est mondialement connue et c’est la plus belle ligue du monde ! […] Le plus gros pari était d’obtenir les notes que l’on voulait, et finalement, les parfums sont super nobles.

TT : C’est quoi justement, la place du lifestyle dans l’univers du sport, et plus particulièrement en NBA ? 

CB : Historiquement, toutes les marques de sport ont toujours vendu du lifestyle. Le sport est une partie du lifestyle et dans le parfum, cette partie n’existait pas vraiment. Parce que le domaine du parfum est réservé au luxe ou au cheap, et que t’as un peu rien entre les deux. Et notre idée c’est de dire que l’on peut être lifestyle tout en étant sport, en créant un truc beaucoup plus cohérent pour les consommateurs.

TT : Vous avez choisi Ptitecao pour designer les flacons !

CB : Oui, on a pris Ptitecao parce qu’elle est passionnée de NBA, elle est souvent prise par la fédé, donc ça avait du sens de travailler avec elle en premier.

TT : Du coup, la sélection des franchises s’est faite selon…

CB : Alors ça a été un long débat, parce que moi je suis une fan des Charlottes Hornets, et que ne pas les mettre a été dur [rire]. Le premier critère était de regarder les équipes qui sont incontournables sur le marché européen. […] Je pense qu’il faudrait une franchise canadienne, parce que ça aurait du sens, qu’ils ont plutôt performé récemment, et que ça ouvre un marché en plus.

TT : Plus qu’un travail visuel, l’odeur d’un parfum est associée à l’identité de la franchise concernée ?

CB : Tous nos parfums NBA ont un sens avec l’histoire. […] Les Boston Celtics par exemple, c’est une équipe ultra fière ! Il y a l’immigration irlandaise et l’architecture européenne de la ville. Et bien tout ça, tu le ressens dans le parfum. Tu sens des notes irlandaises, mais aussi cette fierté qui ramène des odeurs nobles comme celle du bois. Les Nets viennent de la Big Apple, eux c’est plus cosmopolite, ce sont des odeurs qui viennent un peu de partout. […] En fait, prendre un parfum quelconque et lui coller l’emblème d’une franchise, ça n’aurait pas eu de sens.

TT : De quel parfum es-tu la plus fière ?

CB : Celui de la NBA, pour lequel j’étais très stressée de bien respecter les notes. Je voulais vraiment ces touches de bois et de cuir… mais avec la noblesse. Et quand j’ai donné ça, je me suis dit « j’espère qu’ils ne vont pas me sortir un vestiaire quoi ! ». Et en fait, il est ultra noble. C’est l’avantage de travailler avec Robertet qui est la plus vieille maison de fragrance en France. C’est eux qui font les parfums Coty, les L’Oréal, les Channel. Tu leur donnes un brief qui paraît lunaire, « Bonjour je veux que ça sente le parquet et le cuir », et il savent parfaitement répondre à cela. […] Pour te dire, on a même fait des tests à l’aveugle. J’ai fait sentir les parfums à l’aveugle, et même le plus débutant arrive à trouver 80% des équipes. Tu sens des notes irlandaises, et bah forcément tu ne dis pas Brooklyn. Tu sens la mer, tu sais que ce sont les Warriors.

LA COLLECTION OKAIA X NBA EST DISPONIBLE DÈS MAINTENANT SUR OKAIA.COM

Nouveau visage du paysage cosmétique français, OKAIA frappe un grand coup dans le coeur des fans de NBA avec la sortie de cette collection de parfums. En attendant les flacons San Antonio Spurs et Toronto Raptors, voilà déjà sept bonnes idées de craquer pour le Noël du neveu.

Source : OKAIA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top