Knicks

Orlando et Minnesota se placent pour Dennis Smith Jr. : la libération pourrait arriver très vite pour le meneur

Dennis Smith Jr

New York a encore fait une victime. Fichue Grande Pomme.

Source image : YouTube/New York Knicks

Alors que la trade deadline approche à grands pas, les rumeurs commencent à prendre dans la Grande Ligue. Dennis Smith Jr., intermittent du spectacle à la mène des Knicks, commence à intéresser du côté de Minneapolis et d’Orlando. L‘occasion de se relancer en dehors de la Grande Pomme en deuxième partie de saison.

Membre du fameux trio de meneurs de New York avec Elfrid Payton et Frank Ntilikina, il semblerait que Denis la Malice ait été désigné pour tenir la chandelle entre ses deux coéquipiers. Auteur d’une saison décevante avec 5,2 points à 33% de réussite au tir, 2,1 rebonds et 2,8 passes décisives en 16 minutes de temps de jeu, DSJ n’a pas su convaincre sa franchise, malgré une concurrence abordable pour un joueur qui promettait à son arrivée dans la Ligue. Ses stats actuelles sont d’ailleurs bien en deçà de celles de sa saison rookie où il scorait plus de 15 points par match en moyenne. Depuis son arrivée dans le trade qui a vu Kristaps Porzingis arriver à Dallas, le jeune meneur joue peu, et cette saison, il ne joue pas franchement bien non plus. Avec de telles stats, le neuvième choix de Draft 2017 a de moins en moins de place dans les rotations et voit plus souvent les bancs que les parquets. Pourtant, le gamin de 22 piges est toujours plein de potentiel, comme il le montre parfois. En l’absence de Payton et Ntilikina, tous deux blessés, Smith Jr. a été titularisé dans le dernier match de New York face aux Pacers. Si les chiffres n’avaient rien d’affriolants, le produit de NC State était impliqué et sa contribution a permis, entre autres, aux siens de l’emporter. Oui oui, les Knicks ont remporté un match, coup dur pour la Draft.

Ce potentiel semble attirer les franchises adverses, les Wolves et le Magic notamment vont pousser pour intégrer le jeune meneur à leur effectif selon Marc Berman du New York Post, l’occasion pour lui de montrer qu’il vaut un peu plus qu’un simple cireur de banc. Dennis Smith Jr. permettrait à Minnesota de renforcer un poste de meneur un peu léger suite au départ de Jeff Teague pour les Hawks. Si Shabazz Napier fait le job, une alternative plus portée sur l’attaque ne ferait pas de mal. Pour le Magic, le New-yorkais ferait un bon back-up pour un Markelle Fultz de plus en plus chaud à la mène. Et, quand on voit ce qu’Orlando a su faire de l’ancien des Sixers, la destination pourrait être intéressante pour un joueur qui cherche à se relancer. Reste à voir ce que l’équipe de Vavane compte faire de D.J. Augustin et Michael Carter Williams, au risque de boucher le poste. Quelque soit la destination de Dennis Smith Jr. à l’approche de la trade deadline le 6 février, on ne peut que souhaiter à un joueur de ce potentiel de se relancer loin du Madison Square Garden. Maintenant, c’est aux franchises intéressées de jouer.

Le jeune meneur des Knicks pourrait bien bouger avant le 6 février, de quoi relancer la machine pour un joueur qui promettait tant à son arrivée. Dennis Smith Jr. est-il sur le déclin ou seulement mal entouré ? S »il parvient à se sortir du bourbier de NYC, peut-être que le pire sera passé.

Source texte : New York Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top