Equipes

C’est l’heure du Rodeo Road Trip pour les Spurs : un mois de février à vagabonder pour continuer à croire aux Playoffs

Spurs rodeo road-trip

On va voir ce que cette équipe veut.

Source image : Youtube

Le mois de février a débuté ce week-end, le moment pour les Spurs de confier le AT&T Center à des cow-boys chevronnés et de partir sillonner les routes du pays en attendant que ce festival folklorique se termine. Un Rodeo Road Trip encore bien chargé qui devrait nous en dire plus sur les chances de San Antonio de participer à leur 23ème campagne de Playoffs consécutive en avril.

Les fans de la franchise en ont pris l’habitude mais c’est peut-être un peu nouveau pour certains. Chaque année à cette période, le San Antonio Stock Show & Rodeo s’installe dans l’enceinte des basketteurs pendant trois semaines. Il est alors le moment pour les troupes de Gregg Popovich de prendre la route en attendant de pouvoir récupérer leur logement loué sur Airbnb. Cette année ne fait bien sûr pas exception si ce n’est que les Spurs aborderont cette fois-ci ce road-trip dans une position délicate car hors du Top 8 de la Conférence Ouest. Ils ne sont même pas neuvièmes pour être précis puisque les Blazers les devancent aussi au pourcentage de victoires. San Antonio ne pourra pas voyager aussi tranquillement que d’habitude, d’autant que la série de huit affiches en déplacement qui commence ce soir ne sera pas une partie de plaisir. On espère que DeMar DeRozan a envie de prouver des choses après son oubli dans les votes du All-Star Game car il va falloir attaquer ce mois de février avec la dalle. Jugez plutôt le programme pour commencer.

  • 3 février : à Los Angeles (Clippers)
  • 4 février : à Los Angeles (Lakers)
  • 6 février : à Portland
  • 8 février : à Sacramento
  • 10 février : à Denver
  • 11 février : à OKC
  • 21 février : à Salt Lake City
  • 23 février : à OKC

Deux back-to-backs, six rencontres face à des équipes playoffables, les deux dernières étant toujours dans la lutte pour arracher un Top 8 aux dépends des Spurs. La mission s’annonce ardue, d’autant que San Antonio n’est pas trop à l’aise on the road cette saison avec 8 victoires pour 14 défaites jusqu’à présent. L’enchaînement angelino risque de donner le ton d’entrée pour savoir si les fans texans peuvent déjà éteindre leur télé pour la rallumer dans trois semaines. Car même si la victoire semble difficile à aller chercher face aux deux leaders de la Conférence Ouest, il faudra au moins perdre avec la manière pour ne pas créer d’effet boule de neige par la suite. Les deux must wins de cette séquence camping-car se joueront en fin de semaine, à Portland puis contre Sacramento. Les Blazers sont les principaux concurrents des Spurs pour déloger les Grizzlies du Top 8 et la course finale risque de se faire entre ces deux équipes. Une victoire dans la capitale californienne est donc également impérative pour ne pas perdre de terrain sur des franchises moins bien classées. Ensuite, le duo DeRozan – Aldridge devra se montrer revanchard et profiter de ce repos forcé lors du All-Star break pour bien recharger les batteries afin de terminer fort ce road-trip. Point faible, San Antonio a encore une équipe jeune qui n’est pas forcément habituée à ce type d’enchaînement. Ce sera donc aux vétérans de montrer la voie s’ils ne veulent pas commencer le mois de mars en réservant un all-inclusive à Cancun pour le 16 avril.

Passage incontournable dans la saison des Spurs chaque année, le Rodeo Road Trip pourrait précipiter la fin de l’abonnement de San Antonio aux Playoffs. C’est maintenant qu’on va voir ce que les cow-boys ont dans le ventre. C’est le cas de le dire.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top