Mavericks

Luka Doncic n’est pas intéressé par les débats autour du Rookie de l’année : ah parce qu’il y’en a ?

Luka Doncic

Luka attend son trophée de ROY une coupe de champagne à la main

Source image : YouTube

Luka Doncic veut gagner le trophée de Rookie de l’année, c’est important mais les débats autour de ce dernier ne l’intéressent que peu. On finit la saison en fanfare puis on s’assoit et on attend de voir.

Le prodige slovène et les trophées, ça fait bon ménage. Luka a 20 ans depuis un mois et est triple champion d’Espagne, double vainqueur de la coupe du Roi, vainqueur de la Coupe intercontinentale de basket-ball mais surtout vainqueur de l’Euroligue et champion d’Europe. Vous pensez peut-être qu’il était juste au bon endroit au bon moment ? Double meilleur espoir de l’Euroligue, double meilleur jeune du championnat Espagnol, MVP de l’International Junior Tournament, dans le cinq majeur du championnat d’Europe et de l’Euroligue, MVP de l’Euroligue et MVP du Final Four de l’Euroligue. Avant même d’arriver en NBA, Doncic avait déjà 8 trophées et 9 récompense individuelles. Ce qui fait déjà 7 trophées de plus que Dimitri Payet en carrière, le fameux vainqueur de la Coupe de la Réunion 2004. Petit souci pour la concurrence, Luka n’a pas prévu de s’arrêter là, depuis son arrivée en NBA, il a été nommé à 4 reprises Rookie du mois de la Conférence Ouest sur les 4 récompenses attribuées. Sauf énorme surprise, il devrait également glaner la cinquième et dernière récompense attribuée sur cette régulière, Rookie du mois tous les mois, ça témoigne d’une petite domination bien sympathique non ? Le Slovène fonce vers le trophée de Rookie de l’année à pleine vitesse avec ses statistiques de 21,1 points 7,6 rebonds et 5,9 passes, et ses (déjà) 7 triples-doubles en carrière, n’en déplaise aux joueurs un peu trop pro-américains de NBA.

Donovan Mitchell, Kyle Kuzma, Blake Griffin, on vous parle. En effet, ces trois joueurs ont relancé le débat de la course au ROY en annonçant que leurs votes se dirigent vers Trae Young. Le meneur des Hawks réalise en effet une magnifique saison régulière, 18,9 points, 3,6 rebonds et 7,9 passes et surtout une montée en puissance absolument impressionnante depuis le 1er janvier. Cette montée en puissance est telle qu’il a même été nommé joueur de la semaine en NBA la semaine passée, honneur que Luka Doncic n’a pas eu. Trae Young revient en sprint sur le joueur des Mavs en cette fin de saison pour la course au Rookie de l’année, mais ce dernier avait pris un ou deux tours d’avance sur les premiers mois de la saison régulière et n’a jamais relâché sa cadence. Les débats sont pourtant bien relancés Outre-Atlantique et Luka ne veut pas en entendre parler, autant être clair le bonhomme prépare déjà de la place sur son étagère à trophée. La cuvée de Draft 2018 est magnifique et a réussi à ne pas être ridicule après l’incroyable cru 2017, simplement cette classe à un premier, une tête, et pour la première fois depuis Pau Gasol en 2001-02, elle est européenne. De l’histoire ce n’est que le deuxième Européen et le quatrième non états-uniens à dominer sa cuvée et pour cela dobro opravljeno Luka.

Doncic et Young ont réalisé des saisons exceptionnelles, mais malgré les quelques débats, c’est le premier nommé qui devrait soulever le trophée de ROY et ce sera  entièrement mérité.

Source : The Dallas Morning News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top