News NBA

Donovan Mitchell et Ben Simmons nommés joueurs de la semaine : décidément, ces deux-là ne se quittent plus

Ben Simmons Donovan Mitchell rookie de l'année

Trae Young et James Harden, c’est du poulet ?

Source image : montage NBA League Pass et YouTube

Donovan Mitchell et Ben Simmons ont déjà un petit historique en commun, et les deux sont à nouveau liés puisqu’ils viennent de remporter le titre de joueur de la semaine dans leur conférence respective. 

On n’attendait pas forcément ces noms-là, mais la NBA a donc décidé de récompenser Donovan Mitchell et Ben Simmons. Le premier a été élu meilleur joueur de l’Ouest sur la semaine écoulée avec des moyennes de 34,0 points, 5,0 rebonds et 5,0 passes décisives à 46,5% au tir (dont 44,4% du parking) et un bilan collectif de trois victoires pour zéro défaite avec le Jazz. L’arrière d’Utah a été sensationnel, notamment lors de la dernière rencontre face à Milwaukee, la meilleure équipe de la ligue au niveau du bilan, dans laquelle il a planté pas moins de 46 pions. Quant à Simmons, il a brillé à travers son all-around game en tournant à 16,7 points, 13,3 rebonds et 8,0 caviars par rencontre, à 55% au shoot et avec deux triple-doubles consécutifs en prime. Très bien soutenu aussi par Tobias Harris, le meneur des Sixers a aidé les siens à remporter deux matchs sur trois sans Joel Embiid, toujours à l’infirmerie. Philly a perdu de peu face à Golden State mais a réussi à prendre le dessus sur New Orleans et Oklahoma City à l’extérieur.

On a quand même une pensée pour Trae Young, auteur d’une semaine de fou furieux. Déjà expulsé sévèrement la nuit dernière, le rookie d’Atlanta a été oublié par la NBA. Qu’est-ce qu’il a fait pour mériter tout ça ? Le rookie d’Atlanta a quand même enchaîné les performances de malade avec deux matchs à 36 points et un carton à 49 unités et 16 assists dans l’incroyable rencontre entre les Hawks et les Bulls. Atlanta a certes terminé avec une défaite en plus au compteur par rapport aux Sixers mais sur le plan individuel, il aurait vraiment mérité cette récompense. A l’Ouest, James Harden aurait également pu rafler la mise avec près de 40 points par match et la très belle semaine des Rockets. Finalement, la ligue a préféré Mitchell, nommé pour la deuxième fois depuis le début de l’année civile.

Des choix contestables donc, mais on va quand même féliciter Donovan Mitchell et Ben Simmons pour leurs perfs. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top