Lakers

Preview Lakers – Wolves : les Angelinos doivent choisir leur voie, attention de ne pas atterrir dans le mauvais wagon

Magic Johnson

Les Lakers doivent accrocher le bon wagon au classement.

Source image : YouTube

Les Lakers reçoivent les Wolves au Staples Center à 4h30 cette nuit dans un duel entre deux prétendants au Top 8 de la Conférence Ouest. La franchise de Los Angeles ne veut pas se retrouver dans le même wagon que celle du Minnesota et pour cela elle devra non seulement l’emporter ce soir mais également retenir les leçons du passé.

Depuis la blessure de LeBron James le 25 décembre, les Lakers n’ont cessé de dégringoler au classement et se retrouvent aujourd’hui neuvièmes de leur Conférence. Leur adversaire du soir ne se trouve que deux places derrière et en cas de défaite cette nuit, ils verraient les Wolves revenir à un demi match. Les deux équipes s’étaient déjà affrontées depuis la blessure du King et c’était les loups qui avaient dévorés les Angelinos dans un match qui s’avérera être le dernier de Tom Thibodeau à la tête de l’escouade du Minnesota. Certes, le retour de blessure de Rajon Rondo pourrait changer la donne cette fois-ci tout comme la présence de Kyle Kuzma qui était également forfait ce jour-là, mais si Karl-Anthony Towns s’amuse encore dans la raquette pour finir le match avec 28 points et 18 rebonds, il sera difficile de l’emporter. Avec un LBJ qui sera indisponible pour la 15ème rencontre consécutive ainsi qu’un Lonzo Ball out pour encore quatre à six semaines, les Lakers vont devoir montrer un visage semblable à celui affiché récemment face au Thunder afin de pouvoir rivaliser. S’ils n’y parviennent pas, ils s’éloigneront du Top 8 à l’Ouest pour rejoindre des équipes comme les Kings ou les Wolves, pas décrochées mais pas très bien en point tout de même. Au mieux, ces équipes peuvent espérer accrocher les Playoffs pour se faire sortir au premier tour, pas vraiment le genre de plafond que l’on rêve d’avoir. Évidemment le retour de LeBron devrait permettre d’améliorer les choses mais sa seule présence ne suffira probablement pas à remonter sur le podium de l’Ouest histoire d’éviter les Warriors jusqu’aux finales de Conférence.

C’est là qu’interviennent Magic Johnson et Rich Paul Rob Pelinka afin de placer aux côtés de BronBron une voire deux autres superstars et ainsi devenir une menace pour n’importe quel concurrent dans ligue. Après plusieurs années de galère, tout est en place pour que le plan se déroule bien à l’été 2019 ou d’ici la trade deadline. A l’intersaison, les Lakers disposeront de suffisamment de cap space pour signer un joueur au contrat max et auront dans leur effectif un noyau de jeunes joueurs prometteurs autour de leur franchise player. Une situation qui n’est pas sans rappeler celle des Minnesota Timberwolves durant l’intersaison 2017. Afin d’entourer KAT, le management de Minneapolis avait décidé de transférer Kris Dunn, Zach LaVine et un 7ème choix de Draft qui deviendra Lauri Markkanen contre le All-Star Jimmy Butler et Justin Patton et ils avaient également offert une extension au contrat max à Andrew Wiggins qui sortait d’une belle saison pour le sécuriser sur plusieurs années. Un an et demi plus tard, les Wolves sont coincés dans le ventre mou et n’ont plus de flexibilité salariale pour améliorer l’effectif. Le cas des Lakers est sans aucun doute différent mais cela a quand même le mérite de rappeler que les choix qui seront effectués par le management de la franchise d’ici le 7 février ou au mois de juillet devront être le plus éclairés possible afin d’éviter une cruelle désillusion. Magic Johnson et Rob Pelinka sont prévenus.

Privés de LeBron James, les Lakers veulent s’accrocher au classement et pour cela, ils doivent battre une équipe des Wolves dont ils se rapprochent dangereusement ces derniers temps. S’ils veulent éviter de se retrouver dans la même situation que la franchise du Minnesota, il faudra également bien gérer les échéances à venir en terme de transferts et notamment celle du 7 février. Le train ne passe jamais deux fois et ce serait dommage de se retrouver dans le mauvais wagon.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top