Thunder

Le Thunder explose les Knicks au Madison Square Garden : 127-109, faux départ dans ce MLK Day

Paul George Oklahoma City Thunder

Heureusement qu’il était là pour faire un peu le spectacle.

Source Image : NBA League Pass

Sacré début de MLK Day entre New York et Oklahoma City, de quoi vous donner envie de rester éveillé jusqu’à 7 heures du matin pour regarder la NBA. Blague à part, le reste de la nuit sera certainement plus intéressant et Martin Luther King devrait être honoré de meilleure manière. We have a dream qu’un jour les Knicks redeviennent une équipe de basket.

Un match plein de surprises donc en ce début de soirée puisque le Thunder est allé s’imposer sur le parquet des Knicks sur le score de 127-109 ! Résultat imprévisible pour tous les observateurs de la Ligue : comment la troisième meilleure équipe de l’énorme Conférence Ouest (27-18) avant le début du match pouvait-elle s’imposer chez la troisième pire équipe de toute la Ligue qui n’a gagné que 10 petits matchs en 44 rencontres ? Un exploit retentissant pour les hommes de Billy Donovan. Et vous n’en êtes pas au bout de votre surprise, car avec une grosse performance de Paul George (31 points), un presque triple-double de Russ à une passe près, un costard de toute beauté de Walt « Clyde » Frazier, une défense dégueu des Knicks et des rotations incompréhensibles de la part de David Fizdale, rien n’était vu d’avance dans cette énorme affiche. Vous l’aurez compris, ce match n’a pas été animé par beaucoup rebondissements. On va pas se mentir, c’était nul : aucune intensité et un match plié dès le premier quart-temps (+20 au bout de 9 minutes), il n’y avait aucun intérêt à mater les trois derniers rounds de ce match si ce n’est le chat du streaming où ça parlait de la calvitie de Billy et de la compagne de Paul George (on ne cautionne pas).

Heureusement pour nous, on a pu avoir droit à de belles retrouvailles entre les Stachs Bros Enes Kanter et Steven Adams, car c’est toujours un plaisir de voir les deux golgoths batailler au rebond et s’envoyer des grands coups de coude au poste. On espère que les deux compères iront se faire une bonne pinte ce soir, on parie que le Turc connaît quelques bonnes adresses. Ils pourront peut-être emmener avec eux Raymond Felton qui a bien mérité son triple burger supplément frites après avoir reçu une énorme standing-ovation de la part du public new-yorkais pourtant pas très en forme ce soir. Tellement peu en forme qu’on a pu entendre les consignes tactiques les cris de Fizdale, désolant pour la Mecque du Basket. Mais bon, les quelques humoristes de la salle se sont réveillés dans le garbage time pour entonner des chants à la gloire de la plus grande légende de leur franchise. « RAYMOND FELTON » pouvait-on entendre résonner dans toute l’enceinte. Heureusement que le public a de l’humour parce que ce qu’il y avait à voir cette nuit n’était pas réjouissant. Seul motif de réjouissance : la bonne activité de Mitchell Robinson, auteur de 2-3 dunks bien sympas avec une grosse envie et activité en défense. Côté envie, notre Franky national a pu bien se montrer avec quelques séquences défensives de haute volée, notamment sur PG et Russ.

Vite la fin de saison pour les Knicks, parce que l’on commence gentiment à toucher le fond. Zion à la rescousse, il faut qu’il sauve la ville qui ne dort jamais. De son côté, le Thunder continue sa marche en avant, une victoire qui les conforte dans le top 3 de leur Conférence. Next.

BoxKnicks BoxThunder

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top