Sixers

Markelle Fultz est de retour chez les Sixers : on continue la rééducation, en attendant un miracle

Markelle Fultz
Source image : NBA League Pass

Loin de son équipe depuis quasiment deux mois, Markelle Fultz a apparemment réintégré le groupe des Sixers et va pouvoir continuer sa rééducation au calme : un peu d’optimisme dans les rues de Philadelphie.

Le début de carrière du meneur de Philly est un sacré parcours du combattant. Et il n’est pas prêt de se stopper net, quand on voit à quel point l’intéressé semble encore loin des parquets. Depuis le 21 novembre dernier, Fultz n’a pas joué un seul match avec le maillot des Sixers et les aventures avaient pris une drôle de tournure puisque le joueur était tout simplement hors du groupe. Problème thoracique détecté, Markelle pouvait soupirer autant qu’il le souhaitait, la réalité restait celle-ci : Philadelphie ne pouvait pas utiliser sa pépite, et la pépite en question ne pouvait pas fermer de bouches. C’est donc un long processus, tout neuf, qui a été enclenché dans la cité de l’amour fraternel, voyant Fultz réparer son corps avant d’envoyer des tronçons sur la ligne des lancers, et voyant la franchise faire sans son ex-numéro 1 de Draft. Un virage qui a eu droit à son lot de taupes, puisque des rumeurs de transferts ont eu lieu et on pensait voir Markelle finir ailleurs. Mais non, plus patients que les autres, les dirigeants de Philly ont décidé de garder les deux pieds plantés dans le bandwagon de Fultz, en espérant que le gamin fasse de vrais progrès sur les prochains mois. Aujourd’hui, l’optimisme est en tête de gondole dans la cité d’Iverson, puisque la rééducation semble bien avancer. Et même si de nouvelles minutes de jeu semblent oubliées pour le reste de cette saison, le travail a l’air d’aller dans le bon sens.

La question sera évidemment de savoir ce que les décisionnaires de Pennsylvanie ont prévu sur le long-terme, et ce que Markelle va nous proposer dès lors que son corps le laissera tranquille. Pour le moment, difficile de juger le garçon jusque là puisque c’est un véritable pépin physique majeur qui l’a empêché de faire des débuts fracassants en NBA, plutôt qu’une histoire de confiance ou autre chose. S’il est jeune, Fultz doit déjà passer au garage et ce n’est pas plus mal ainsi. Quand on voit ce que des garçons comme Blake Griffin ou Julius Randle ont donné après avoir mis une croix sur leurs premiers mois dans la Ligue, il y a de quoi bomber le torse. Mais il faudra absolument éviter un comeback prématuré ou mal géré, car en cas de double-faute la pression pourrait s’écrouler sur le meneur. Solide des épaules, Markelle n’a pas l’air d’avoir peur de la pression. Cependant, entre la pression d’un match raté et la pression d’une carrière sabotée par toute une planète basket, il y a un sacré pas. Et en tant que numéro 1 de sa cuvée de Draft, le bonhomme aura constamment des projecteurs fixés sur sa trogne. On va donc suivre le chemin typique pour ce genre de situation exceptionnelle, croiser les doigts sous la table afin de laisser un tel talent s’exprimer librement, prier pour que les dieux de la santé le laissent peinard, et patienter pour voir si les Sixers vont croire au projet Markelle Fultz plus longtemps.

Il va falloir rester patients, chers fans de Philadelphie, avant de voir Fultz sur les parquets avec ses Sixers. Ceci étant dit, le projet a de quoi laisser certains optimistes. Suivons les progrès de Markelle de très près.

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top