Knicks

Frank Ntilikina bientôt transféré à Orlando ou Phoenix : info, intox, ou méga bonne nouvelle…?

Frank Ntilikina
Source image : YouTube

Dans sa deuxième saison pro, Frank Ntilikina est aujourd’hui au coeur de rumeurs de transferts, alors que la trade deadline arrive en courant. Et chez les Knicks, en ce moment, on penche entre le oui et le non.

S’agit-il de la meilleure nouvelle possible pour le Français, ou bien allons-nous bientôt embarquer dans une galère qui durera longtemps pendant son début de carrière ? Difficile à dire. Mais une chose est sûre, que ce soit ici sur l’Hexagone ou là-bas dans la ville qui ne dort jamais, la question Ntilikina fait débattre. D’un côté, il y a ceux qui préfèrent jouer la carte de la patience, en comprenant la situation dans laquelle se trouve le compatriote, sa franchise, le projet de reconstruction, et son besoin de temps afin de se développer offensivement. De l’autre, il y a ceux qui veulent voir Frank jouer dans une autre franchise, pas très loin de ceux qui ont du mal à croire au potentiel du joueur, et qui se grattent le front à chaque fois que le nom du Français est prononcé. Au milieu, il y a bien évidemment un paquet d’observateurs qui ne veulent pas trancher (à juste titre) sur le dossier d’un sophomore. Mais il n’empêche que ce petit schéma très basique occupe une place aussi réelle chez les fans que dans le management des Knicks. En effet, comme Stefan Bondy du New York Daily News l’a rapporté ce weekend, Ntilikina pourrait être la cible de plusieurs demandes de transferts, notamment venant d’Orlando ou de Phoenix. Pas très compliqué d’imaginer un tel scénario quand on connait les besoins de meneurs de ces deux franchises, pas très compliqué de balayer ces rumeurs d’une main quand on connaît les médias new-yorkais, il n’empêche que le bruit commence à prendre en volume et on pourrait bien vivre une trade deadline mouvementée dans le camp du French Prince. Alors, toujours dans les plans des Knicks l’ami Frank, ou bien de plus en plus remis en question par un management qui veut des superstars immédiatement ?

Malgré le clair manque de confiance montré par les Knicks envers Ntilikina, plusieurs équipes se sont penchées sur le dossier du meneur de 20 ans, notamment les Suns et le Magic, selon une source. Voilà ce qu’il y a d’intéressant : il semble y avoir un débat, au sein de la franchise de New York, concernant le souhait ou non de transférer Ntilikina. Il a été drafté par Steve Mills et a plusieurs personnes qui le soutiennent dans le management en place actuellement. Mais selon une source proche de la situation, Perry a accepté son poste chez les Knicks après la Draft du meneur, et il a récemment contacté les Hawks afin de savoir s’ils étaient intéressés. Atlanta, qui possède Trae Young, n’a pas montré d’intérêt.

Steve Mills, qui est donc aujourd’hui à la tête des opérations dans Gotham, n’était pas le bonhomme responsable de la draft de Ntilikina, puisque Phil Jackson était encore en place il y a un an et demi, mais il n’empêche que Mills a souhaité voir jusqu’où le projet pouvait aller en récupérant les commandes du Zen Master. Et apparemment, la jauge de patience pourrait avoir explosé chez certains à New York, qui voient en Frank un meneur-défenseur intéressant, mais pas un Top 10 choix de Draft sur qui construire à un poste extrêmement concurrentiel dans la NBA actuelle. Dans un marché comme celui de la Grosse Pomme, les joueurs qui ont besoin de temps ne font pas souvent bon ménage. On se souvient de Danilo Gallinari, drafté en 2008 et douteux dès sa saison rookie, qui avait été envoyé directos à Denver parce que le management en place considérait que l’Italien n’était pas une star en devenir. Peut-être  que Ntilikina se trouve dans un bateau similaire, avec des décisionnaires qui veulent uniquement faire des home-run à la Draft et n’ont pas le temps pour les joueurs en demande de développement sur la durée. Kevin Knox, par exemple, a pu montrer certaines limites, mais son seul talent offensif séduit suffisamment pour que le management soit rassuré par son choix. Frank, de son côté, a montré une grosse envie en défense et du playmaking par séquences, mais pas de soirées qui font régulièrement vibrer les habitants de New York ainsi que leurs médias.

D’où la possibilité, prochainement, de voir Frank Ntilikina partir dans un transfert. Vieille rumeur à la con ou vraie piste à observer ? Affaire à suivre. Mais une chose est sûre, les Knicks ont l’air bof-bof sur le French Prince, et le French Prince se développerait bof-bof chez les Knicks. Y’a moyen de s’arranger.

Source : New York Daily News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top