Heat

Le Heat veut transférer Dion Waiters dès que possible : se ramener en surpoids à la rentrée, c’est pas top

Dion Waiters
Source image : NBA League Pass

Jimmy Butler est peut-être le nom qui circule le plus dans les rues de Miami, mais il pourrait être bientôt remplacé par un autre assez connu : apparemment, Dion Waiters est clairement sur le départ…

Transfert réalisé avec les Wolves ou pas, camp d’entraînement rassurant ou pas, la rupture semble définitive entre Waiters et le Heat. Alors que l’arrière avait pourtant mis toute la région dans sa poche en réalisant une première campagne spectaculaire sous le maillot de Miami, un enchaînement d’emmerdes a rongé le lien qui unissait le joueur à sa franchise, au point de le voir mentionné un peu partout en ce moment dans les coulisses de la NBA. Faisons le chemin complet, pour comprendre le pourquoi du comment. Après 46 matchs intéressants en 2016-17 sous les ordres d’Erik Spoelstra, Dion prolonge dans la région ensoleillée afin de continuer sur sa voie. On se dit qu’enfin, ça y est, le bonhomme a trouvé sa maison, il lui fallait juste un cadre sérieux et carré dans lequel il pourrait s’exprimer librement. Le problème, c’est qu’une fois ce coup de chaud passé il y a un an et demi… plus rien n’a été pareil. Seulement 30 matchs la saison dernière, des pépins physiques à gogo, un sérieux jeté à la poubelle, ponctué par un retour hardcore en septembre au camp d’entraînement. En effet, pour ceux qui ne l’auraient toujours pas vue, la photo ci-dessous a été prise lors du Media Day du Heat et autant dire que Waiters a pensé qu’il jouait pour le Miami Eat. Un surpoids assez flagrant, le genre de connerie qui ne fait clairement pas rire un parrain comme Pat Riley. Du coup, quand Patoche est énervé, et bien…

En attente davantage d’informations, nous pouvons rapporter ceci venant de plusieurs sources : le Heat essaye de transférer Dion Waiters de manière agressive, même si les propositions ne rentrent pas dans les discussions autour de Jimmy Butler.

Allez, ouste. Dehors, terminé. Simple rumeur ou pas, le Heat ne déconne pas avec les joueurs qui ne respectent pas le code de la franchise, ce que Dion doit prendre pour du papier d’alu dans lequel conserver ses nachos. Triste, tout de même, de voir un joueur aussi couillu et talentueux partir autant en couilles, suite à une avalanche de pépins. On savait Dion blessé et donc en délicatesse pour ce début de saison, par contre on ne savait pas que le mec était passé d’arrière à pivot en l’espace d’un été. De base, lors de son arrivée à Miami, Riley avait été très clair sur le fait que Waiters devait faire gaffe à son train de vie, sous peine de se faire tirer les oreilles. La menace a duré une bonne année avant de finir à la corbeille, ce qui peut aussi potentiellement compliquer les choses pour le Heat cette saison. Non pas qu’Erik Spoelstra soit en manque de solution, après tout il y a de quoi bosser entre Tyler Johnson, Dwyane Wade ou Rodney McGruder, mais retirer un titulaire comme Waiters baisse forcément le level global de l’équipe, qui devra se retrousser les manches pour montrer que la perte n’est qu’un détail. En attendant les futurs ajustements de la franchise, on reste aux aguets concernant les rumeurs de transferts dans les semaines à venir.

Si vous êtes dans le rugby et cherchez un gars qui puisse renforcer votre effectif (ou votre cantine), n’hésitez pas à contacter Pat Riley : pour pas grand chose, il vous filera Dion Waiters avec le sourire.

Source : @5ReasonsSports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top