Pelicans

Sasha Vujacic vers un énième comeback en NBA : les Pelicans intéressés par un cireur de banc expérimenté

Sasha Vujacic
Source : Reddit

Sasha Vujacic a toujours la dalle ! A 34 ans et après déjà deux comebacks mitigés en NBA, respectivement aux Clippers et aux Knicks, le shooteur tente sa chance chez les Pels avec lesquels il passe actuellement des tests, histoire de réessayer encore et encore de remettre cette sublime coupe de cheveux à la mode en NBA.

On ne va pas se le cacher, Sasha Vujacic n’est pas la recrue que peut espérer une franchise NBA, quelle qu’elle soit, mais il n’est sans doute pas complètement inutile. Bon shooteur, notamment du parking où il présente un sympathique 36,7 % en carrière avec une pointe remarquable à 43,7% en 2007-08 sur 3,8 tentatives par match, il n’a cependant jamais été un top player. Joueur de complément par excellence, ce grand guard de 2m01 étire les défenses et défend avec énergie de l’autre côté du terrain. Formé à l’européenne, il dispose aussi de bons fondamentaux et tout ce bagage lui a permis de faire partie de la troupe emmenée par Kobe Bryant et Pau Gasol pour aller chercher deux titres en 2009 et 2010. Un vétéran expérimenté, qui connaît le chemin de la victoire auprès des meilleurs (Kobe et Pau donc mais aussi Phil Jackson) ce n’est jamais de refus, pour guider les jeunes, canaliser le groupe et être un cadre du vestiaire. Voilà pour l’intérêt et les points positifs que peut présenter le Slovène pour New Orleans, qui selon Andrew Lopez, journaliste pour NOLA.com, le teste actuellement.

« Selon mes sources, Sasha Vujacic était à la Nouvelle-Orléans pour un essai avec les Pelicans. Vujacic, âgé de 34 ans, a joué pour la dernière fois en NBA en 2016-17 avec les Knicks et évoluait la saison dernière en Italie.
Bon, maintenant les points négatifs. Premièrement, ce serait son troisième comeback en NBA. Au total, 105 matchs joués sur celui-ci dont seulement 2 avec les Clippers et une moyenne globale d’environ 10 minutes de temps de jeu et des moyennes faméliques. Pas très encourageant d’une part, et puis il a vieilli depuis, et du haut de ses 34 ans il ne présente plus les mêmes garanties de condition physique. Sachant ensuite qu’il évoluait l’année dernière en Europe, ajoutant tout de même une petite coupe d’Italie à son palmarès, le championnat n’était pas au même niveau d’exigence que celui de la NBA. Des éléments qui ne jouent pas en faveur d’un retour de l’ex de Maria Sharapova (le chanceux). Son apport sur le terrain serait donc très limité, ce qui n’est pas spécialement un problème puisque ce n’est pas pour cela qu’il est testé, mais peut-il vraiment encadrer un groupe, lui qui n’a jamais été le patron d’un vestiaire au cours de sa carrière pro ? On se permet d’en douter sans remettre en cause le talent du bonhomme, remporter deux titres NBA et jouer 648 matchs dans la Ligue, même avec un rôle intermédiaire voir minime en fin de carrière, c’est déjà balèze. De là à convaincre les Pelicans de lui offrir une place dans leur roster sur un poste déjà bien pourvu (Holiday, Clark, Moore), il y a un pas qu’on ne franchira que s’il promet de ne plus se laisser pousser les cheveux.
Après Andrew Bynum, encore un ancien des Lakers qui a des velléités de comeback en NBA, on sera pas prêt lorsqu’ils vont se réunir avec Pau Gasol et Ron Artest, faisant sortir Kobe de sa retraite pour aller chercher un dernier titre ! En vérité, si c’est toujours un plaisir de revoir d’anciennes têtes faire leur réapparition dans la Ligue, on doute que celle de Sasha Vujacic retrouve véritablement un rôle en NBA, à part de pour nettoyer des gradins.
Source : NOLA.com
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top