News NBA

Tiago Splitter prend officiellement sa retraite : un peu de repos bien mérité pour le Brésilien

Tiago Splitter
Source image : YouTube

Heurté depuis son transfert des Spurs et handicapé par une hanche douloureuse, Tiago Splitter n’a pas cherché à continuer plus longtemps sur la voie d’un comeback : l’intérieur a annoncé sa retraite cette semaine.

Triste fin de parcours que celle du Brésilien, alors que les premières années du côté de San Antonio étaient prometteuses. En effet, arrivé en 2010 avec un statut de poids lourd sur le circuit européen, Splitter ne mettait pas beaucoup de temps à s’ajuster au système Popovich. Extrêmement intelligent, capable de s’ajuster à différentes matchups, vrai défenseur mobile et coéquipier modèle, le géant était typiquement ce que les Spurs recherchaient dans leur peinture pour venir aider Tim Duncan. Une montée en température qui le mènera jusqu’au fameux titre de 2014, la Foreign Legion de la franchise texane étant si chère aux yeux des habitants locaux. On se disait alors, et c’était validé par une prolongation contractuelle, que Splitter pourrait prendre encore plus de place dans le paysage de San Antonio, au point de devenir une pierre fondatrice à l’intérieur. Malheureusement pour lui, le doux rêve ne durera qu’un an puisqu’une première blessure l’empêchera de profiter pleinement du titre et le transfert réalisé avec les Hawks à l’été 2015 sera le point de départ d’une chute assez difficile à observer. Envoyé à Atlanta pour faire place à LaMarcus Aldridge, Tiago ne sait pas encore qu’il va vivre un véritable calvaire.

“C’est une décision qui me trottait dans la tête depuis quelques mois. Ce n’est pas quelque chose que je veux, mais ma blessure à la hanche est plus inquiétante que ce que l’on pensait. Vous arrêtez soudainement de faire quelque chose que vous avez fait toute votre vie. J’ai parlé à ma famille, à ma femme, et il est l’heure de dénouer les lacets.”

Car ensuite ? Seulement 36 matchs avec les Hawks, une hanche qui lâche, et la saison qui s’arrête. Pire encore, Splitter doit même dire non aux Jeux Olympiques qui ont lieu à Rio, la coupe est pleine. Pour un Brésilien qui a bossé corps et âme pour développer le sport dans son pays, pour un athlète qui peut enfin évoluer devant son peuple et pourquoi pas créer la surprise, c’est le cauchemar. En bon bosseur et professionnel qu’il est, TS va taffer pour tenter de revenir au plus vite mais à la deadline suivante son dossier est envoyé chez les Sixers dans l’obscurité la plus totale. C’était il y a un an. Depuis, on n’a évidemment pas vu Splitter sur un parquet, mais on l’a vu ici ou là traîner avec Pop et compagnie dans ce coin du Texas. Portes toujours ouvertes, accueil toujours chaleureux, Tiago ne sait pas encore s’il se reconvertira dans un poste précis avec les Spurs mais il sait que l’opportunité est là. Celle d’effacer la désillusion de sa fin de carrière, celle de créer une nouvelle page avec la même intelligence et finesse que celle montrée sur les parquets. C’est, en tout cas, tout ce qu’on peut lui souhaiter aujourd’hui.

La carrière de Tiago Splitter n’aura duré que 7 saisons en NBA, et elle aurait dû en voir le double. Vrai bon joueur de basket, intenable en Europe, le bonhomme s’en va au moins le coeur léger : bonne continuation !

Source : SporTV

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top