Cavaliers

Tristan Thompson blessé, absent pour un mois : le Kardashian Curse a encore frappé en NBA

Ce qui est bien en ce moment, à Cleveland, c’est que tout le monde est content. Défaites frustrantes, coach perdu, Iman Shumpert blessé, et maintenant Tristan Thompson qui le rejoint sur le banc des joueurs touchés.

Dans la rencontre face aux Pacers de ce mercredi, pardon, on la refait. Dans la mixtape infligée par les Pacers à Cleveland ce jeudi, les Cavs n’ont pas seulement perdu la rencontre. Ils ont aussi perdu leur intérieur, qui a dû quitter le groupe suite à un mauvais feeling au niveau du mollet. Habituellement un des joueurs les plus costauds du circuit, Tristan n’a pas pu empêcher la nature d’agir et lui imposer cette douloureuse blessure. En coulisses, Thompson a effectué des examens qui n’ont rien décelé de gravissime, mais ont quand même poussé le staff médical à ne prendre aucun risque. Faisons bref, le Canadien a été aperçu à la sortie de la Quicken Loans Arena, en béquilles. Pas vraiment le genre de vision qui rassure qui que ce soit, l’image étant ensuite accompagnée par de mauvaises nouvelles : 3 à 4 semaines sans matchs pour Double-T, la peinture des Cavs est donc officiellement open-bar. Non pas que les autres joueurs de l’Ohio soient incapables de défendre leur arceau, mais déjà que le secteur intérieur était limité d’un point de vue défensif, là on rentre dans une situation quand même assez compliquée lorsqu’il faut tenir qui que ce soit sur pénétration. Selon les premiers retours, Jae Crowder serait alors réintégré dans le cinq majeur, créant un frontcourt petit mais polyvalent aux côtés de LeBron et Kevin Love.

La question qu’on a envie de poser d’emblée, finalement, c’est la suivante. Va-t-il falloir davantage compter sur Channing Frye, le même qui était annoncé en survêtement toute la saisonOn sait bien que les saisons avancent au fil des news et qu’il faut s’ajuster tout en restant pro, mais aujourd’hui les options inside sont quand même sérieusement tendus à Cleveland. Love pour jouer pivot, soit, par contre derrière faut contracter des abdos pour ne pas lâcher de galette. Responsabilisation d’Ante Zizic ? LeBron en 5 avec des snipers dans tous les sens ? Tout ça revient encore et toujours à un seul homme, qui sera encore plus attendu dans les jours à venir. Tyronn Lue, à qui on souhaite une excellente fin de semaine, notamment ce soir en déplacement à Washington. Car oui, là est bien le premier test de ces Cavs sans leur enforcer de première et éboueur de luxe. Un match chez les Wizards, dans un Capital One Center chaud-patate, qui demandera un effort complet des soldats de l’Ohio. L’emporter est possible, mais on portera justement notre attention sur la défense de Cleveland qui tape des records de laideur depuis plusieurs jours et vient de perdre un sacré élément de la rotation. Zen, tout va bien, tout va bien…

On avait promis de finir sur une note positive, donc la voici. Sur ce mois de compétition à venir, les Cavs n’affronteront pas une majorité de pivots hardcore. Ce qui limitera donc de potentiels dégâts. Oui bah on fait comme on peut ma p’tite dame.

Source : Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top