Jazz

Utah ne prévoit pas de recruter un autre meneur pour l’instant : c’est Trey Burke qui doit être content

A la seconde où le genou de Dante Exum a lâché au début du mois d’août, Utah s’était mis à la recherche d’un meneur de jeu pour combler le vide provoqué par la blessure du jeune Australien. Mais finalement, le Jazz va faire avec ce qu’il a…

C’est donc uniquement en compagnie de Trey Burke, Bryce Cotton et Raul Neto que les Mormons débuteront le camp d’entrainement au niveau du poste 1. Selon le Salt Lake City Tribune, Utah serait en effet satisfait de ses trois meneurs pour le moment et compterait tout simplement les laisser s’exprimer lors des prochaines semaines. Cependant, le Jazz n’exclut pas de faire bouger les choses autour du mois de novembre s’il estime que c’est nécessaire. En attendant, chaque point guard va essayer de montrer ce qu’il a dans le ventre dans le but de prendre la place de titulaire laissée vacante par Dante Exum. Si Trey Burke devrait logiquement commencer dans le cinq étant donné qu’il était le back-up de kangourou l’an dernier ainsi que le sixième homme du Jazz, aucun scénario n’est à exclure. La preuve, personne ne pensait que le rookie Dante allait pousser Burke sur le banc lors de la saison 2014/2015, mais c’est pourtant ce qu’il s’est passé et ça a d’ailleurs très bien fonctionné pour Utah. Du coup, Trey va devoir prouver qu’il peut être starter à long terme en montrant une meilleure activité défensive et en étant surtout plus propre en attaque, où sa sélection de shoot et ses pourcentages ne sont pas loin d’avoir été catastrophiques au cours de ses deux premières années en NBA (37,4 % de réussite, avec plus d’un tir sur trois pris du parking !). Autrement dit, le produit de Michigan est sur le point d’entamer une saison capitale pour lui et il aura donc une certaine pression sur les épaules.

Quant aux deux autres meneurs, ils vont essayer de concurrencer au maximum Burke en jouant évidemment sur leurs qualités. Le sophomore Bryce Cotton possède de la dynamite dans les jambes et il a été plutôt séduisant en fin de saison dernière et lors de la Summer League, où il montré qu’il était capable de mettre du rythme et de scorer en attaquant beaucoup le panier. Dans le cas de Raul Neto, on parle d’un rookie de 23 ans qui a été drafté en 2013 par Atlanta (ses droits ont ensuite été transférés à Utah) mais qui a passé ses quatre dernières années dans la Ligue ACB espagnole, tout en participant aux Jeux Olympiques de 2012 et à la Coupe du Monde 2014 avec le Brésil. Niveau expérience et adversité, il est donc plutôt blindé pour un mec de son âge et ses qualités collent assez bien avec la philosophie du Jazz actuellement. Bon défenseur et excellent passeur (pour le shoot, on repassera), il semble être en effet le meneur le plus complémentaire avec les titulaires Alec Burks et Gordon Hayward, qui sont des playmakers aimant avoir le ballon dans les mains (comme Burke…). Cependant, il n’a pas encore joué la moindre minute en NBA et personne ne sait donc comment il s’adaptera au jeu US.

La véritable question à présent est donc de savoir si Trey Burke est capable de franchir un cap. Il possède clairement le talent, mais il devra avant tout modifier son jeu. S’il passe à côté, il pourrait très bien retrouver le banc…

Source : Salt Lake Tribune

Source image : USA Today

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top