Rockets

Garde la pêche : James Harden a dit que les Warriors n’étaient « pas très forts » avant leur victoire…

C’est beau de vouloir chauffer ses coéquipiers avant le début d’une rencontre difficile. C’est mieux d’assumer ses propos en offrant une performance exemplaire derrière. James Harden a tout fait à l’envers le weekend dernier…

Alors qu’il accueillait les Warriors ce samedi et que ces derniers avaient déjà remporté deux duels face aux Rockets cette saison, l’arrière texan s’est dit que pour motiver sa troupe avant de rentrer dans l’arène, il fallait sortir un speech convaincant et facile à retenir. En plus, avec sa barbe, facile pour ressembler à Léonidas. Du coup, quoi de mieux que de rappeler le score de la saison entre ces deux franchises, et tacler Golden State à la gorge pour éliminer leur image d’équipe intouchable dans la tête de ses copains ?

Ils nous ont déjà battus deux fois les gars, mais ils ne sont pas vraiment très forts. Allez ! On se rattrape après le dernier match, Swag Champs à trois…

Un petit problème a ensuite eu lieu, vraiment petit, puisque les visiteurs ont tout simplement explosé Harden et sa clique en deuxième mi-temps, pour l’emporter 131 à 106 chez les Rockets. Mieux encore, le barbu a offert un des pires matches de sa saison, passant une soirée hardcore aux côtés de Klay Thompson qui lui a montré qui était le plus polyvalent des deux, d’un côté du terrain comme de l’autre. Loin de nous l’envie de déclarer l’arrière des Warriors meilleur poste 2 de la Ligue, mais force est de constater que ce petit duel a très vite tourné à la leçon pour James, et qu’il aurait peut-être fallu sortir d’autres propos avant une rencontre aussi importante. Les Dubs venaient justement de perdre la veille à Oklahoma City, pas tout à fait la meilleure des idées quand on pique la bête dans son sommeil et qu’elle veut claquer la première franchise qui croise sa route. Résultat ? 12 points à 4/15 au tir pour The Beard, 3 ballons perdus et une démo gratuite offerte par Thompson en face. On ne comptera pas cette belle erreur de discours sur sa ligne de stats, mais la prochaine fois il faudra probablement adopter une autre approche…

Prochain match ? Ah bah tiens, c’est ce soir. On attend mieux, nettement mieux de la part du numéro 13…

Source : FanSided

Source image : LA Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top