Lakers

Les Lakers ciblent Eric Bledsoe et Goran Dragic l’été prochain : ça leur va pas Jeremy Lin ?

Il y a deux ans, la franchise de Los Angeles pensait réaliser un beau coup en kidnappant Steve Nash, légende des terres arides de l’Arizona. Aujourd’hui, les Lakers continuent leurs emplettes et souhaitent mettre leur grappin sur deux autres meneur des Suns.

En effet, après un été mi-figue mi-pamplemousse, le management californien souhaite prouver une nouvelle fois aux autres équipes que leur puissance d’attraction reste sans équivalent, en se concentrant sur l’été 2015. Entre les acquisitions de Jeremy Lin, Carlos Boozer ou Ed Davis mais en s’étant totalement foiré sur LeBron, Gasol ou Carmelo Anthony, le cru 2014 aura été des plus décevants, surtout si on se dit que le meilleur coup local fût de drafter Julius Randle, dont le temps de jeu futur crée beaucoup de questions. Ce n’est pas qu’on oublie la prolongation de contrat de Nick Young pour nous fournir encore tout le matos qu’il faut afin de passer l’hiver au chaud, c’est simplement qu’en comparaison avec les standards habituellement proposés par les Lakers, cet été créa davantage de soupirs que de sourires.

Du coup, quoi de mieux que d’annoncer tout de suite ses intentions concernant le prochain marché, celui de Juillet 2015 qui devrait proposer de belles pépites à acheter ? Hormis Marc Gasol et Rajon Rondo que de nombreuses franchises ciblent déjà, c’est du côté de Phoenix que les points d’interrogation s’accumulent alors que l’équipe sort d’une superbe saison dans la terrible Conférence Ouest. Le dossier Eric Bledsoe pue à huit kilomètres et ce depuis des semaines, entre un agent qui veut gratter un contrat max et une franchise qui souhaite demander au joueur de participer à une saison complète, il y a nettement plus d’orages que de soleil entre les deux camps. Résultat, on devrait voir mini-LeBron signer l’offre qualifiante de début de saison pour continuer dans sa franchise et ce jusqu’au printemps, avant d’ouvrir les grandes portes du marché sur lequel il sera libre de signer où il le souhaite. Quitte à faire les choses à fond, Los Angeles semble à fond pour draguer le bras droit du meneur puisque Goran Dragic est gaucher sera devant une Option Joueur de 7.500.000$ concernant la saison 2015/2016, un contrat qu’il pourra donc rompre s’il le souhaite afin de récupérer un nouveau pactole nettement plus intéressant. Du côté de Phoenix ou ailleurs ?

Il parait que les Rockets seraient aussi sur le coup, mais en même temps qui n’intéresse pas le management de Houston… Affaire à suivre l’été prochain, en attendant les rumeurs et tremblements de la deadline en Février prochain !

Source : ESPN

Source image : Valleyofthesuns

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top