Pistons

À quelques jours de la Free Agency, Greg Monroe fait ses plans

Qui n’apprécie pas ce genre de situation ? Être désiré à droite, à gauche, et être seul maître de son choix final. C’est dans ce siège plaisant que se trouve actuellement Greg Monroe, qui s’apprête à découvrir les joies de la Free Agency le 1er juillet prochain.

À 24 ans, c’est la première fois que Greg Monroe vivra la Free Agency dans la Grande Ligue. Pourtant, cette position lui rappelle beaucoup le moment où les universités ont commencé à le démarcher, à sa sortie du lycée :

« De ce que l’on m’a dit, ça va être pareil (que le recrutement en NCAA). Mais la NBA a des règles très strictes et vous ne pouvez pas en parler avant le 1er juillet. J’entend différentes choses me concernant, des équipes seraient intéressées, mais je ne serai sûr de rien avant le 1er juillet, date à laquelle je pourrais enfin parler avec elles. »

Les rumeurs vont bon train dans le microcosme NBA, et le pivot du Michigan sait qu’il est en position de force au moment de renégocier son contrat. En effet, Monroe sort d’une saison solide avec Detroit conclue avec des moyennes de 15,2 points et 9,3 rebonds, le tout en 32 minutes par match. Élément important de l’effectif des Pistons, il a débuté l’intégralité des 82 matches de son équipe sur le parquet cette saison, cédant sa position de pivot au profit d’Andre Drummond pour s’installer au poste d’ailier-fort.

« J’espère sincèrement avoir différentes options. D’après ce que je sais, je devrais en avoir quelques unes. De mon côté, je me prépare comme je le ferai en temps normal, je m’entraîne dur. Et le 1er juillet, je serai avec mon agent et nous allons régler ça ensemble. »

Le produit de Gerogetown espère recevoir plusieurs offres pour avoir la liberté de faire un vrai choix parmi celles-ci. Dans les coulisses de la ligue, on parle actuellement des Los Angeles Lakers, de Dallas, San Antonio, Charlotte, ou encore des Hawks d’Atlanta comme éventuellement intéressés. Mais Detroit, où Monroe a effectué ses quatre premières saisons, reste évidemment sur le coup pour conserver son poulain.

« J’ai été en relation avec Stan Van Gundy. Je l’ai rencontré et il comprend ma position actuelle. Je n’ai pas encore rencontré Jeff Boyer (le nouveau GM des Pistons, ndlr), mais je reste en contact avec Van Gundy constamment par l’intermédiaire de messages. »

Onzièmes de la conférence Est avec seulement 29 succès, Detroit a beaucoup déçu cette saison et Greg Monroe pourrait avoir des envies d’ailleurs à présent. Alors détrompez-vous, « Melo » sera loin d’être le seul à animer ce mercato d’été dans la Grande Ligue !

Source texte : Real GM | Image de couverture : Issac Baldizon/Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top