Lakers

Amour, gloire, et beauté: Pau Gasol n’est plus indésirable aux Lakers

Après son très gros match à Memphis, Pau Gasol, la tête à claque préférée de Kobe, et le nouveau super pote de Mike D’Antoni, devrait selon toute vraisemblance, s’éviter un trade avant Février, et finir ainsi son contrat, qui se termine à la fin de cette saison, en tant que Laker, en tout cas jusqu’à la prochaine défaite…

Le management des Lakers a donc tenu à clarifier la situation, alors qu’on entendait depuis quelques jours quelques petites rumeurs d’échange, contre Jeremy Lin et Omer Asik des Rockets, ou aux Knicks, contre Tyson Chandler et Iman Shumpert, tout ça n’était que spéculatoire.

Mike D’Antoni, de son côté, a été forcé d’admettre sa part de responsabilité, lui qui n’avait pas hésité à rentrer dans le lard de son intérieur, verbalement, et par voie de presse interposée, après que Gasol se soit plaint de la façon dont il était utilisé par son coach:

“Il arrive que dans les périodes moins bonnes, les gens se mettent à soulever des questions qui n’ont pas lieu d’être. Comme je l’ai dit, nous n’étions pas très bons, et pas mal de choses peuvent se passer, mais Pau est un All Star, c’est l’un des meilleurs joueurs de la ligue, il s’est remis en place et il est passé à autre chose, pour revenir à son niveau habituel”.

Ce changement soudain serait survenu, après un meeting d’équipe, organisé par D’Antoni, où les joueurs auraient eu le droit de lui dire ce qu’ils n’aimaient pas dans son coaching.

Pau Gasol a tenu à mettre ce petit éclat de côté, et à recentrer le débat sur les objectifs de l’équipe cette saison:

“Je suis là depuis longtemps, il y a toujours beaucoup d’attentes, c’est l’un des côtés positifs que j’ai toujours aimé dans cette franchise.

Bien sur il y a un revers à celà, quand ça ne marche pas trop, tout le monde s’excite un peu et il peut se passer des choses, mais il ne faut pas trop être inquiets. Notre boulot est de jouer dur et de gagner des matches, pour éviter que ce genre de situation se reproduise”.

“Nous savons tous que l’urgence est de ne pas tomber trop loin des Playoffs trop vite, la Conférence Ouest est juste trop dense, trop compétitive, vous perdez un ou deux matches, et vous vous retrouvez largué. Nous devons nous re saisir, et comprendre que nous avons besoin de victoires pour rester dans le peloton”.

La rebellion de Gasol se conclut ainsi par un trêve. Rien de tel que quelques victoires, pour re centrer les esprits sur l’objectif en commun, et non les querelles individuelles. Toujours est-il que la Conférence Ouest est cette saison une véritable jungle, et que les Lakers, dans l’absolu, avec un Gasol alternatif, et un Kobe encore très très loin de son meilleur niveau (si il le retrouve un jour), ne semblent pas en mesure d’être capable de s’en extirper. On va donc s’asseoir, prendre du pop corn, et attendre quelques défaites des Lakers, avant le prochain épisode.

Source: ESPN Los Angeles

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top