Lakers

Lakers : le feu au lac

Le bilan des Lakers n’est pas celui d’une équipe prétendante au titre, loin de là puisqu’ils ne sont pas prêts de pouvoir atteindre les play-off. Il semble y avoir le feu au lac et personne ne paraît vouloir prendre le costume de pompier pour éteindre les multiples incendies naissants.

La nouvelle défaite sur le score de 106-93 face à Memphis la nuit dernière rend le bilan des Lakers un peu plus lourd encore.

Gasol demande à être trader et ce depuis que Mike D’Antoni a décidé de le placer sur le banc. Le pivot espagnol bénéficie d’un bon temps de jeu, une trentaine de minutes par match malgré son nouveau statut. Celui qui était au centre d’un transfert visant à faire venir Chris Paul aux Lakers en 2011 est loin d’être l’unique problème en Californie.

Toujours dans la raquette, c’est Dwight Howard qui est au centre des attentions depuis quelques jours. Alors qu’il est annoncé partant pour Brooklyn, D12 ne serait réticent à re-signer aux Lakers qu‘à cause de la présence de Mike D’Antoni. Les Lakers préfèrent de leur côté ne pas transférer Howard et ont toujours bon espoir de lui faire prolonger son contrat, misant notamment sur leur renommée et sur leur capacité à le payer assez grassement.

Une stratégie qui ne semble pas en adéquation avec les déclarations de Mitch Kupchak, le GM des Lakers :

“Sans aucun doute, nous avons la plus grande confiance en Mike (D’Antoni), en tant que coach.”

Du côté du terrain, les Lakers peinent toujours à acquérir de bons résultats. Mike D’Antoni semble inquiet du comportement de ses troupes. Ils reprochent notamment :

“Nous jouons comme une équipe All-Star. Avez-vous déjà regardé un All-Star Game ? C’est affreux parce que tous les joueurs prennent la balle, jouent leur un contre un et ne défendent pas.”

Une déclaration qui semble témoigner de la lassitude du coach californien et montre également son incapacité à régler les problèmes qui lui sont posés. Des questions sur la décision d’engager Mike D’Antoni au mois de novembre refont donc surface.

D’après différentes sources, le directeur des Lakers, Jim Buss n’aurait pas choisi Mike D’Antoni pour des raisons d’argent. Ce serait l’attaque en triangle proposée par son concurrent de l’époque Phil Jackson qui aurait fait pencher la balance. Celle-ci aurait contraint Steve Nash à un rôle de figurant, ce qui n’était alors pas acceptable.

Le linge sale se lave en famille. C’est du moins ce que pense Mike D’Antoni qui a organisé une réunion entre les joueurs, juste avant le match, ce mercredi. Ce dernier était fatigué de voir paraître dans la presse, les griefs des uns et des autres. Il n’a pas été déçu puisque selon plusieurs sources, Kobe Bryant aurait été assez direct. Le Black Mamba aurait reconnu qu’il pouvait être parfois difficile de jouer avec lui. Kobe aurait demandé à Howard si être son coéquipier lui posait problème. La réponse de Dwight n’aurait alors pas été claire…

Enfin, comme si cela ne suffisait pas, le grand Dwight aurait aggravé sa blessure à l’épaule pendant la rencontre de mercredi. Des examens permettant d’affiner le diagnostic et de donner la durée de l’indisponibilité devraient être effectués prochainement.

Les Lakers n’en finissent plus de défrayer la chronique mais faire le buzz n’a jamais été gage de résultats…

Source : ESPN, Los Angeles Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top