Celtics

Le « Jet » en proie au doute

Visiblement désarçonné à la suite du transfert encore à finaliser de « Doc Rivers » en terre californienne, le vétéran Jason Terry en vient à s’interroger sur la suite des événements et sur les réelles intentions du secteur exécutif des Celtics de Boston, mené d’une main transpirant la crainte et le doute par Danny Ainge. Agé de 35 ans en provenance des Mavericks de Dallas où il a remporté le titre en 2011 aux côtés de Dirk Nowitzki et Tyson Chandler, l’arrière de luxe, assimilé au reflet symbolique de l’éternel sixième homme, se montre explicitement dubitatif lorsqu’on lui demande son avis sur la situation actuelle et comment il se projette vers l’avenir.

« Je suis très surpris. La raison pour laquelle je suis à Boston était l’opportunité de remporter un autre titre de champion et de jouer pour Doc Rivers. Kevin Garnett, Rajon Rondo et Paul Pierce était là et je voulais faire partie de cette équipe et de cette tradition propre aux Celtics. »

« Est-ce que ce transfert change quoi que ce soit ? Je dois y réfléchir. Il reste encore beaucoup de temps cet été pour ajuster l’effectif et le parfaire. Rajon Rondo est blessé et s’apprête à revenir. Il y a simplement une grande part d’incertitude que tout le monde subit à l’heure actuelle. »

Par ailleurs, au coeur de ses récentes interrogations, le « Jet » regroupe tout le flux de lucidité dont il dispose dans ce flou post-transfert en le transposant dans la perspective de pouvoir entraîner prochainement en NBA, dès lors que le shooter aux chaussettes rembourrées aura pris définitivement sa retraite, à la manière d’un Jason Kidd tout juste promu head coach aux Brooklyn Nets. De plus, sa volonté de passer de l’autre côté du miroir, le costard-cravate bien repassé et l’ardoise à la main pour dessiner les futurs systèmes à exécuter, semble assez sérieuse vu qu’il apporterait son aide au staff choisi qui préparerait l’escouade des Celtics de Boston inscrite à la Summer League d’Orlando d’ici peu.

« Je pense bien sûr à mon future (en tant que joueur) mais je veux également devenir entraîneur. J’ai beaucoup appris de Doc RIvers. L’année prochaine, je serai toujours aux côtés de Danny Ainge et ce sera une chance pour moi d’en savoir plus sur sa vision du bizness. Ça sera toujours génial de faire partie d’une franchise comme celle-ci. »

Bien que son avenir avec les Celtics ne semble pas être mis en péril par les manigances actives en coulisses de ces dernières heures, Jason Terry aurait-il entamé, malgré lui, une crise de la pré-retraite, tiraillé entre des utopies de briller encore quelques saisons au plus haut niveau qui disparaissent peu à peu sous ses yeux et l’envie de mettre en relief la maquette de sa reconversion sportive en tant qu’entraîneur aux responsabilités majeures ? Pourvu qu’une alerte à la canicule ne soit pas déclenchée cet été dans le Massachusetts…

Source: The Boston Herald

There’s a lot of summer left for us to adjust this roster to things,” said Terry. “Obviously you have the draft this week. Rajon Rondo is hurt, and he’s coming back from that. There’s just so much uncertainty that everyone is facing. – See more at: http://bostonherald.com/sports/celtics_nba/boston_celtics/2013/06/vet_jason_terry_forced_to_reassess#sthash.GIt2Ojkr.dpuf
I’m very surprised,” the 35-year-old guard said yesterday. “The reason I came to Boston was the opportunity to win another championship and to play for Doc Rivers. Kevin Garnett, Paul Pierce and Rajon Rondo were there. I wanted to be part of Celtics lore and tradition.” – See more at: http://bostonherald.com/sports/celtics_nba/boston_celtics/2013/06/vet_jason_terry_forced_to_reassess#sthash.qo9VexjU.dpuf
I’m very surprised,” the 35-year-old guard said yesterday. “The reason I came to Boston was the opportunity to win another championship and to play for Doc Rivers. Kevin Garnett, Paul Pierce and Rajon Rondo were there. I wanted to be part of Celtics lore and tradition.” – See more at: http://bostonherald.com/sports/celtics_nba/boston_celtics/2013/06/vet_jason_terry_forced_to_reassess#sthash.qo9VexjU.dpuf
I’m very surprised,” the 35-year-old guard said yesterday. “The reason I came to Boston was the opportunity to win another championship and to play for Doc Rivers. Kevin Garnett, Paul Pierce and Rajon Rondo were there. I wanted to be part of Celtics lore and tradition.” – See more at: http://bostonherald.com/sports/celtics_nba/boston_celtics/2013/06/vet_jason_terry_forced_to_reassess#sthash.qo9VexjU.dpuf
2 Commentaires

2 Comments

  1. MB9

    25 juin 2013 à 13 h 52 min at 13 h 52 min

    2011 le titre des Mavs. 🙂

    • TrashTalk

      25 juin 2013 à 19 h 22 min at 19 h 22 min

      On a fouetté et battu notre rédacteur à mort !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top